×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

Nouveau rebondissement dans l’affaire BPM

Par Faiçal FAQUIHI | Edition N°:5677 Le 16/01/2020 | Partager

L’un des litiges qui oppose Omar Belmamoun à son partenaire d’affaires américain vient d’être jugé. Les deux entrepreneurs sont associés à parts égales dans le fonds d’investissement Brookstone Partners Morocco (BPM). La Cour d’appel de commerce de Casablanca «a annulé» l’assemblée générale ordinaire du 20 mai 2019. Il a donc été décidé de démettre le PDG Omar Belmamoun de ses fonctions et de désigner un administrateur judiciaire. La justice a «rejeté définitivement» les résolutions de l’assemblée menée par Michael Toporek. «Car elle a été maintenue malgré ma décision de levée de séance», indique Belmamoun. Ce dossier a donné lieu à une autre action au pénal. Le PDG a attaqué son associé et sa conseillère, Laila Slassi, pour un présumé «faux et usage de faux» dans le PV de l’assemblée.
Après plusieurs reports, ce procès reprend le 20 janvier au tribunal pénal de Casablanca. Toporek ne s’est pas encore présenté à la barre. «Il n’a pas été notifié», affirme une source proche de lui.

F.F.   

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc