×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Competences & rh

Une compétition sportive féminine pour renforcer l’élan de solidarité

Par Karim Agoumi | Edition N°:5675 Le 14/01/2020 | Partager
La 3e édition du programme de la Fondation Phosboucraa jusqu’au 24 janvier
Un event mêlant à la fois formation et challenge!
Une centaine de participantes attendues
sport-nature-solidaires-pour-toutes-075.jpg

Guelmim, Laâyoune et Dakhla accueillent jusqu’au 24 janvier prochain la troisième édition du programme «Sport Nature Solidaires pour toutes». Une manifestation sportive qui fait la part belle à la compétition et à la formation pour pousser ses participantes à intégrer des valeurs de solidarité sociale et à asseoir leur leadership (Ph. OL)

Et si le sport pouvait servir à pousser la gent féminine du sud marocain à intégrer des valeurs de solidarité sociale tout en développant son leadership. C’est dans cet esprit que la Fondation Phosboucraa organise actuellement – en partenariat avec l’association Lagon Dakhla – la troisième édition du programme «Sport Nature Solidaires pour toutes».

Une manifestation originale mêlant formation et challenge qui permettra aux participantes de ressortir avec un nouveau mindset particulièrement utile pour la société.

L’évènement, qui se tiendra successivement dans les villes de Guelmim, Laâyoune et Dakhla jusqu’au 24 janvier, s’adresse avant tout aux femmes. Objectif: pousser ces dernières à défendre une cause et révéler leurs talents d’entrepreneuses en prenant pour référent l’activité physique et ses vertus. Plusieurs associations féminines de ces régions y seront aussi représentées, dont notamment Solidarité féminine, Le Ruban Rose ou encore l’association brésilienne des enfants des rues.

Une manifestation qui prendra tout d’abord la forme d’ateliers de coaching animés par des professionnels du domaine. Des séances qui sensibiliseront les bénéficiaires à des valeurs sportives également présentes dans le monde associatif - telles que l’entraide, le plaisir, le respect, la tolérance ou encore l’engagement – mais également aux bienfaits d’une nutrition saine et équilibrée gage de rigueur et de discipline.

Une phase dont les participantes les plus alertes et les plus convaincantes formeront des duos pour défendre une association ou une cause lors d’une compétition sportive inter-régionale exclusivement féminine prévue à Dakhla. Un parcours suite auquel les cinq meilleures équipes auront l’opportunité de prendre part au raid Sahraouia prévu pour le mois de février prochain.

Le programme, qui n’en est pas à sa première mouture, a déjà permis de faire sortir de l’ombre des jeunes talents féminins de ces régions. Ainsi, au cours des deux précédentes éditions, pas moins de 16 jeunes femmes bénéficiaires ont été sélectionnées sur un total de 320 participantes. Par ailleurs, en 2019, trois équipes sont parvenues à décrocher une place dans le top 10 du raid, dont notamment celle de Laâyoune parvenue à se positionner deuxième.

Karim AGOUMI

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc