×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Régions

Oriental: BMCE Bank of Africa lance son 3e cycle de conférences

Par Ali KHARROUBI | Edition N°:5662 Le 25/12/2019 | Partager
Détailler les nouvelles dispositions fiscales de la loi de finances 2020
Et mettre en lumière les différences régionales en matière de réforme

La BMCE Bank of Africa (BMCE BOA) a choisi l’Oriental pour lancer la troisième édition de ses cycles de conférences nationales sur la loi de finances 2020. Les premières conférences tenues à Oujda le 23 décembre et la seconde à Nador le 24 décembre, autour des «nouveautés réglementaires et fiscales de la loi de finances 2020 et la contribution libératoire» ont regroupé partenaires institutionnels (CRI, Conseil régional et Wilaya de l’Oriental) et entreprises (TPE, PME, professions libérales et clientèle privée de la BMCE Bank).

L’objectif est de mettre en évidence les dispositions qui se rapportent aux révisions financières sur les sociétés, la contribution libératoire relative à la régularisation des avoirs et liquidités détenues à l’étranger et les mesures prévues dans le projet de loi de finances 2020.

«C’est également pour sensibiliser sur l’importance et la singularité des dispositions fiscales de la loi de finances 2020, qui s’inscrivent dans un contexte de fortes attentes socioéconomiques», souligne Mehdi El Fakir, l’un des animateurs de cette rencontre.

Des dispositifs qui ciblent la régularisation des situations litigieuses dans le cadre d’une mise en harmonie de la nouvelle loi de finances. Idem pour les mesures rectificatives qui se rapportent à l’amnistie sur le cash en dirhams, les avoirs à l’étranger en devise, les revenus fonciers locatifs non déclarés, les pénalités et majorations des chèques, avec possibilité au secteur informel de s’identifier sans passer par le contrôle fiscal et les bilans rectificatifs des contrôles fiscaux.

«Ces conférences régionales ont pour but de rétablir la confiance tant réclamée par les contribuables et faciliter la médiation fiscale. Comme elles permettent aux différents opérateurs de mettre en évidence la connotation régionale des réformes préconisées par la loi» précise, de son côté Jilali El Hachimi, directeur régional de la BMCE BOA (région de l’Oriental).

Depuis leur lancement en 2017, les cycles de conférences régionales sur la loi de finances ont été organisés dans 8 régions du royaume mobilisant 1.200 participants et réaffirment la volonté de cette banque d’être partenaire pour accompagner les entreprises et les professionnels dans le développement de leur business.

Pour rappel, la banque régionale de la BMCE BOA au niveau de l’Oriental accompagne les investisseurs pour la concrétisation de leurs projets. Elle vient de signer une convention de partenariat avec le CRI pour booster l’économie locale notamment les entreprises créées au niveau de la province de Jerada. Sur le plan organisationnel, elle compte 63 agences pour particuliers et professionnels et trois centres d’affaire, dont un prochainement à Berkane.

Assurer un meilleur accès au financement 

De son côté, Mohamed Sabri, directeur général du CRI de l’Oriental, a rappelé les nouvelles missions du CRI en matière d’amélioration de la compétitivité de la région, le renforcement de l’attractivité pour les investissements, la création d’emplois et la réduction des disparités territoriales et sociales. «Nous avons signé un contrat de partenariat avec la BMCE BOA portant sur la mise en place d’une offre bancaire dédiée pour la TPME et l’auto-entrepreneur, la domiciliation d’activité back-office et le développement d’un modèle d’incubation aux jeunes porteurs de projets», a-t-il souligné. Ces procédures d’encouragement pour assurer un meilleur accès au financement portent aussi sur l’organisation de sessions de formation et d’encadrement pour la TPE et permettent au CRI d’accéder à tous les travaux d’intelligence économique réalisés par BMCE Bank.

De notre correspondant permanent, Ali KHARROUBI

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc