×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Atlas Voyages analyse les clics

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5662 Le 25/12/2019 | Partager
Offre ultra-personnalisée, voyage à la carte…
Création de nouveaux contenus et produits, anticipation de la demande... les enjeux

Il y a 10, 20, 30 ans, les professionnels du tourisme recherchaient la date de naissance du consommateur pour lui souhaiter un joyeux anniversaire. Puis, grâce à la Big data, les agences de voyages se sont lancées à la recherche des centres d’intérêts: visite de musées, gastronomie, musique, concert, rencontres...

Aujourd’hui, «l’ultra personnalisation franchit un autre cap en anticipant la demande du client, toujours grâce à la big data et au digital», explique Othmane Cherif Alami, PDG d’Atlas Voyages. Le TO a déjà des services et produits ultra-personnalisés proposés comme les voyages à la carte.

«Maintenant, le modèle doit être permanent pour tout le monde. C’est l’industrialisation en interne qui doit nous donner cette avancée. Mais aussi une optimisation des coûts pour le client à l’affût du bon plan expérience et tarifaire», soutient Othmane Cherif Alami, qui compte étoffer les services hyper personnalisés du groupe en 2020.

Concrètement, lorsque vous cherchez un voyage en Turquie, par exemple. Grâce aux mots-clés saisis, il est possible d’établir votre «CV digital» et savoir si vous êtes plutôt favorable à un voyage à la carte, pas trop cher ou un voyage de haute qualité. Automatiquement, des offres arrivent vers le client potentiel. Elles peuvent susciter immédiatement son attention. Dans ce même contexte, où les offres et projets de voyages sont par millions sur la toile, le client passe à un autre niveau d’exigences.

Selon une étude réalisée par le fournisseur technologique américain leader dans l’industrie du voyage, Sabre Corporation, plus de 39% des consommateurs souhaitent recevoir uniquement des offres pertinentes, tenant compte de leurs centres d’intérêts, mode de vie, historique de voyages, situation géographique… Bref, beaucoup plus de personnalisation.

Les enjeux résident donc au niveau de la création de nouveaux contenus et produits, la qualité, logistique, expertise sur la connaissance de chaque segment de clientèle. «Toute une science, qui dépasse la présentation d’un bon gâteau ou la préparation d’une chambre ou encore une excursion».

Le discours d’Othmane Cherif Alami change également. Il ne parle plus de rapport qualité-prix, mais de satisfaction des attentes d’émotion, d’expertise, de souvenir et d’expérience client. Désormais, la pédagogie, la culture, les attentes et phases authentiques de la demande du client doivent êtes prises en compte. C’est à ce niveau où réside la difficulté de l’approche.

Les industries créatives culturelles vont rejoindre très vite les entreprises touristiques, annonce Cherif Alami. Des bibliothèques, studios d’écoute de musique locale, chefs cuisiniers pour enfants… ont déjà commencé à agrémenter les séjours dans certaines unités hôtelières moyennant des marges supplémentaires.

Minimum 10% de croissance

Tout le travail réside en back-office pour réaliser avec une logistique bien huilée la création du produit proposé et auquel le client a rêvé. «Maintenant, il faut que les professionnels du tourisme prennent leur place dans la création, le contenu et la réalisation des services hyper-personnalisés». Le TO table sur «une croissance à deux chiffres, minimum 10%», précise Bouchra Aich, directrice marketing et communication du groupe. Pour cette année, la marque au fennec compte atteindre un chiffre d’affaires d’environ 600 millions de DH, contre 550 millions de DH en 2018, 480 en 2017 et 415 millions en 2016. D’ici 2025, le TO ambitionne de dépasser la barre du milliard de DH.

M.Ko.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc