×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    De bonnes sources

    EACE passera au payant

    Par Jihad RIZK | Edition N°:5649 Le 06/12/2019 | Partager

    L’Etablissement autonome et de Coordination des exportations pourra facturer certains de ses services à partir de l’été 2020. D’ici là il doit mettre au point une grille tarifaire. L’idée est d’alléger les subventions publiques. En effet, en moins de quatre ans, le budget de l’EACE a augmenté d’un gros tiers pour se fixer à 309 millions de DH, pour la campagne 2018-19. L’Etablissement s’est doté d’une nouvelle marque et d’une nouvelle identité visuelle, Foodex. Le justificatif est ronflant: «repositionnement dans la chaîne de valeur (...) pour hisser l’efficacité de la promotion…». On ne sait pas pourquoi cet objectif n’a bénéficié d’aucune diffusion à la hauteur de l’ambition.

    J.R.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc