×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    De bonnes sources

    Le HCP évalue le climat des affaires auprès des entreprises

    Par Moulay Ahmed BELGHITI | Edition N°:5637 Le 20/11/2019 | Partager

    93% des entreprises au Maroc est constituée de TPME (64% des TPE et 29% des PME) contre 7% des grandes entreprises. C’est ce qui ressort de l’enquête du HCP sur le climat des affaires auprès des entreprises. Près des deux-tiers sont concentrées dans l’espace régional Casablanca-Tanger. Elles opèrent en majorité (42%) dans le secteur des services puis respectivement dans le commerce (27%), la construction (21%) et l’industrie (10%). Selon le HCP, elles ont pour les ¾ moins de 20 ans d’existence et présentent à peine 25% de taux d’encadrement. En effet, à peine 26% des TPME ont mené des actions de renforcement des capacités au profit de leur personnel contrairement aux grandes entreprises (75%). De plus, elles recourent faiblement aux technologies dans leur fonctionnement et leur management est faiblement féminisé. Pour ce qui est de l’investissement, 39% des entreprises ont réalisé des investissements au cours des 3 dernières années et la moitié ont recruté sur la même période. Ceci dit, les principaux obstacles à l’investissement et au recrutement restent l’accès au financement qui est le plus difficile pour les TPME (18%) et l’insuffisance de l’activité (63%).

    M.A.B.       

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc