×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Courrier des Lecteurs

    Projet de loi de finances: La fin des régimes préférentiels?

    Par L'Economiste | Edition N°:5621 Le 24/10/2019 | Partager
    cari_cl_020.jpg

    ■ Les salariés, ces mal lotis du système…

    Quid de la déclinaison des recommandations des Assises Fiscales relatives à la révision des taux et des tranches de l’IR, retenu à la source auprès des fonctionnaires, des salariés ou encore des retraités? Encore une fois, les mesures décrétées sont avant tout favorables au patronat (à travers l’IS), aux fraudeurs et aux dealers corrompus…. N’y a t-il pas quelqu’un apte à penser aux mal lotis du système fiscal marocain, lesquels subissent une retenue à la source du premier jour de leur carrière à leur décès? Messieurs les représentants des salariés, il  est temps de vous réveiller! A moins que vous aussi n’attendiez les élections de 2021 pour rempiler pour un nouveau mandat en douceur.

    D.C.

    ■ Promesses non tenues
    En tant qu’intéressé puisque contribuable à l’IR, je m’attendais à ce que le projet de loi de finances 2020 annonce la révision des tranches et des taux de cet impôt dans un objectif d’équité et de justice fiscale.
    A la place, il a été annoncé une amnistie fiscale, mesure qui profiterait à l’inverse à une poignée de fraudeurs et qui ne fait aucunement partie des recommandations des Assises fiscales tenues en mai dernier. Adieu promesses et justice fiscale…
    C.D.

    ■ A quand la fin de la cotisation minimale ?
    La cotisation minimale est un impôt absurde qui doit absolument être supprimé, étant donné ses nombreux effets pervers. En effet, taxer les professionnels à hauteur de 6% du chiffre d’affaires est contre-productif. Les assises de la fiscalité avaient envisagé la suppression de cet impôt. Mais tout porte à croire que ces assises n'auront servi à rien, si ce n’est à taxer davantage les acteurs économiques pour pouvoir alimenter le budget d'administrations de plus en plus boulimiques et dans l'incapacité totale de se réformer.
    S.L.

                                                                         

    Hajar Raissouni: Une peine non méritée évitée de justesse!

    hajar_raissouni_021.jpg

    Hajar Raissouni a été condamnée injustement. Elle n'a en effet tué ou agressé personne! Elle n’a pas non plus commis de vol ou d’escroquerie… Pourtant, des hommes ont voulu l’enfermer de force au nom de la «morale». Rappelons simplement qu’il y a quelques années à Casablanca, un chauffard a percuté de plein fouet un enfant  n’écopant au final que de 3 mois de prison. Un grand merci à tous ceux et à toutes celles qui se sont mobilisés pour défendre cette cause qui nous concerne tous.
    O.H.

                                                                         

    PME: Un investissement  limité à nos frontières!

    ■ Le travail des ambassades avant tout !
    Les PME n’investissent pas suffisamment hors de nos frontières. Pour changer la donne, il faudrait s’inspirer de la technique espagnole d'investissement au Maroc. En effet, les services consulaires de la péninsule ibérique accompagnent régulièrement leurs citoyens souhaitant investir chez nous. Aussi, les attachés économiques de nos ambassades devraient réaliser un travail similaire, ce qui ouvrirait des opportunités multiples. Un moyen d’encourager les PME locales à sauter le pas et à intégrer le marché extérieur.
    B.B.

    ■ Un moyen de booster l’économie et de contrer le chômage
    Donner l’occasion aux petites et moyennes entreprises d’investir à l’étranger, c’est leur redonner en quelque sorte un second souffle. Une parade contre le chômage qui boosterait indiscutablement notre économie. A ce titre, la FMDPA vient d’organise justement la Partnerships & Alliances Day. Ce genre de rencontres stratégiques devrait être multiplié puisque très bénéfique dans ce sens.
    S.Y.

                                                                         

    Remorquage pour infraction: Quid de la facture?

     

    remorquage-fourriere-021.jpg

    ■ Une activité qui baigne depuis longtemps dans l’informel
    C’est étrange que l’on commence à peine à évoquer le problème de l’absence de reçu ou de facture lors du remorquage d’un véhicule ou d’une nuitée à la fourrière! Une activité qui baigne malheureusement en grande partie dans l’informel et le graissage de pattes!
    A.B.

    ■ Beaucoup trop d’abus!
    Le remorquage dans les cas de stationnement interdit me semble abusif! Je peux comprendre une mise en fourrière si un véhicule bloque la circulation dans les écoles. Mais, pour un simple stationnement non autorisé, cela me semble abusif… Il faudrait à la place augmenter l’amende. Quant à l’état même de nos fourrières, j’en ai tout simplement honte!
    S.T.

     

     

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc