×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Société

    Salon du cheval: Une édition aux couleurs des écosystèmes

    Par Jamal Eddine HERRADI | Edition N°:5610 Le 09/10/2019 | Partager
    Une approche qui se décline à travers la géographie, la culture et la socio-économie
    Promotion aussi des métiers et du savoir-faire liés au monde équin
    Au programme: Tboridas, compétitions et spectacles
    salon-du-cheval-010.jpg

    Le Salon réservera aussi un espace exclusivement dédié́ à la tbourida avec la participation de sorbas représentant différentes régions du Maroc. Elles prendront part à la troisième édition du Grand prix Mohammed VI de tbourida (Ph. L'Economiste)

    «Le cheval dans les écosystèmes marocains». C’est sous ce thème que se tiendra, dès lundi prochain, la 12e édition du Salon du cheval au parc d’exposition d’El Jadida. Une autre occasion pour le Salon de «témoigner de la place du cheval dans un Maroc pluriel, riche en environnements divers et variés», est-il expliqué auprès de l’organisation. Une approche qui se déclinera à travers trois axes: géographique, culturel et socio-économique.

    Le choix du thème de cette édition s’explique par «la diversité du relief et du climat du Maroc, à l’origine des spécificités d’utilisation du cheval selon les territoires, et par l’existence d’un patrimoine culturel riche et varié».

    A l’occasion de cette 12e édition, le Salon «se positionnera une fois encore comme une plateforme incontournable de promotion de la filière équine nationale». Le rôle du cheval et ses nombreux apports seront au cœur d’une programmation tournée vers l’échange et la transmission.

    Selon les organisateurs, cette édition sera, également et comme à l’accoutumée, l’occasion de poursuivre les efforts et l'ouverture en matière de coopération internationale en tout ce qui concerne la filière équine. Ainsi, des pays, dont les traditions équestres sont reconnues au niveau international et qui partagent avec le Maroc la même passion pour le cheval, seront à l’honneur.

    En outre, le programme promet aux visiteurs et aux inconditionnels de nombreux temps forts durant les six jours que durera la manifestation. En plus des compétitions sportives de haut niveau s’ajouteront des activités équestres ludiques, à la fois artistiques et sportives, ainsi qu’un programme complet orienté vers la promotion des métiers et du savoir-faire liés au monde équin.

    salon-du-cheval-metiers-artisanat-010.jpg

    Aux compétitions sportives de haut niveau s’ajoute un programme complet orienté vers la promotion des métiers et du savoir-faire liés au monde équin (Ph. L'Economiste)

    Pour tous les Marocains attachés à cette noble créature qu’est le cheval, le Salon sera l’occasion de découvrir les grandes traditions équestres du Maroc ainsi que le patrimoine culturel de nos artistes et artisans. Autres temps forts proposés: les meilleures sorbas de chacune des régions du Royaume s’affronteront lors du Grand prix de Sa Majesté le Roi Mohammed VI de tbourida.

    En plus, des dizaines de cavaliers de pays étrangers participeront aux différentes compétitions du Salon. Parmi celles-ci, le Show international A du pur-sang arabe, le Championnat international du cheval barbe, la Coupe des éleveurs marocains de chevaux arabes, la finale de l'Équi-Play Tour ou encore le Concours international de saut d’obstacles CSI 1* et CSI 4* qui représente la troisième étape du Morocco Royal Tour. Ces rendez-vous très attendus, qui réuniront aussi bien les professionnels que le grand public, réservent de grands moments de sport et d’émotion.

    Fidèle à son ouverture à l’aspect culturel, le Salon proposera une série de conférences en relation avec le cheval. Des animations pédagogiques seront destinées au jeune public afin de sensibiliser les nouvelles générations, tandis que des spectacles équestres seront exécutés par des artistes étrangers et marocains prestigieux.

    Sans oublier que, poursuivant son engagement en faveur du développement de la recherche dans les domaines scientifiques et culturels en relation avec le cheval, le Salon réunira la communauté́ des professionnels dans le cadre de conférences et séminaires traitant du cheval sous tous ses aspects (histoire, élevage, entretien, médecine et chirurgie…).

    Vitrine, plateforme d'échange...

    salon_du_cheval_010.jpg

    Le programme d’animation reste dans la ligne directrice d’un Salon professionnel dans lequel se rencontrent des activités équestres ludiques, culturelles, artistiques, sportives et récréatives et attire à chaque édition un public de plus en plus nombreux et diversifié.
    Il est devenu, ainsi, la vitrine du patrimoine culturel marocain lié au cheval et au développement des activités équestres au Maroc et aux métiers du cheval. Il offre également une plateforme d’échange incontournable entre les différents intervenants dans le secteur équin.
    A l’échelle internationale, le Salon du cheval d’El Jadida a acquis une notoriété indiscutable. Il figure parmi les salons dédiés au cheval les plus connus dans le monde, compte tenu de la diversité des activités qui y sont organisées et des opportunités de rencontres qu’il permet aux professionnels nationaux et internationaux.

    Jamal Eddine HERRADI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc