×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Société

    La cuisine thaïlandaise expliquée aux chefs marocains

    Par Noureddine EL AISSI | Edition N°:5607 Le 04/10/2019 | Partager
    Une opération qui s’inscrit dans le cadre d’une semaine culinaire au Maroc
    Ateliers de démonstrations animés par des chefs et formateurs de Thaïlande
    Professionnels et stagiaires marocains, aux fourneaux
    cuisine-thailandaise-007.jpg

    Les ateliers ont été animés par des chef cuisiniers de grande renommée et des formateurs, exerçant à l’Institut national de l’alimentation de Thaïlande et à l’université de Rajabhat Suan Sunantha de Thaïlande (Ph. NEA)

    La cuisine n’a pas de frontière, ce qui lui permet de favoriser le rapprochement cultuel entre les peuples. C’est ainsi que s’est déroulée, la semaine dernière, une semaine culinaire thaïlandaise au centre de formation dans les métiers de l’hôtellerie et du tourisme Guich Loudayas, à Ouled Mtaa à Téméra. Un événement organisé par l’ambassade de Thaïlande au Maroc en partenariat avec l’OFPPT et la Fédération marocaine des arts culinaires (FMAC).

    Au-delà de la simple dégustation de célèbres recettes thaïlandaises, l’objectif de cette opération est d’abord instructif, à savoir apprendre les techniques des chefs  thaïlandais et transmettre les expertises. Aussi les ateliers ont-ils été orientés autour de deux grandes questions, l’art de la cuisine thaïlandaise et l’art de la table.

    Ils sont été animés par des chef cuisiniers de grande renommée et des formateurs, exerçant respectivement à l’Institut national de l’alimentation de Thaïlande, et à l’université de Rajabhat Suan Sunantha de Thaïlande. «Cette semaine gastronomique a été organisée dans le but de faire profiter un maximum de professionnels marocains aussi bien débutants que confirmés», a indiqué Darm Boontham, ambassadeur du Royaume de Thaïlande à Rabat.

    «Ce genre de partage va permettre à nos stagiaires d’avoir un regard à l’international sur les pratiques dans le domaine gastronomique dans les pays asiatiques», précise Mouhsine Abdellah, directeur du complexe de formation de Témara de l’OFPPT, qui a reçu pour l’occasion Kamal Rahal Essoulami, président de la FMAC et Othman Ait Jannet, directeur d’exploitation et développement à Achibest Food, principal importateur de denrées alimentaires asiatiques au Maroc avec plus de 3.000 références.

    Au Maroc, l’engouement pour la cuisine asiatique est manifeste. Les clients se font de plus en plus nombreux et «adorent les sushis, les Dim Sun ou autre TumYum», indique Jannet. Ce qui explique l’accroissement ces dernières années de restaurants spécialisés en cuisine asiatique dans les grandes villes marocaines.

    Après Témara, la caravane de la cuisine thaïlandaise comptait 3 autres escales à Rabat, Casablanca et Marrakech.

    N.E.A.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc