×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Bosch Rexroth parie sur le Maroc

    Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5606 Le 03/10/2019 | Partager
    La plateforme chapeautera les marchés d’Afrique du Nord
    La filiale table sur 30 millions de DH de chiffre d’affaires
    bosch_rexroth_006.jpg

     Le nouveau site de Bosch Rexroth Morocco, à Bouskoura, occupe une superficie de 1.100 m2. L’unité connaîtra une extension dans quelques mois. La plateforme n’est pas du greenfield (Ph.T.A.)

    Bosch Rexroth Morocco, spécialiste mondial des technologies d’entraînement et de commande, ouvre ses bureaux et un atelier de service au Maroc. L’inauguration a eu lieu le mardi 1er octobre à Bouskoura, en présence du top management africain.

    Le nouveau siège social de la filiale marocaine est composé d’un espace de travail, renforcé d’un bâtiment-atelier, d’une zone de stockage et de service après-vente (SAV). Une extension est prévue, notamment un atelier de réparation. La masse critique n’étant pas atteinte sur le marché marocain, le groupe allemand n’a pas opté pour un investissement greenfield.

    «Le One stop shop permet à la fois la pleine disponibilité de nos produits et services complémentaires afin de répondre aux larges éventails de besoins à la fois de nos clients et partenaires», fait valoir Adnene Gharbi, directeur général de Bosch Rexroth Afrique du Nord. La plateforme marocaine servira de hub pour l’Afrique du Nord et chapeautera les marchés algérien, tunisien, libyen et égyptien.

    L’inauguration ouvre la voie à une dynamique de recrutements : chefs de projets, commerciaux, ingénieurs, techniciens, agents marketing... Ces ressources vont assurer une proximité opérationnelle au bénéfice d’industriels dans les secteurs du phosphate, minier, automobile, aéronautique, sidérurgie, métallurgie, plasturgie, cimenterie et BTP. Selon le management, les perspectives sont prometteuses dans l’industrie automobile.

    Bosch Rexroth compte plusieurs dizaines de références-client, à qui elle propose des technologies hydrauliques, de commandes et de contrôles électriques, de transmission mécanique ainsi que des technologies linéaire et d’assemblage, y compris des logiciels et des interfaces pour l’Internet des objets.

    La filiale offre également des solutions en Industrie 4.0 et intelligence artificielle ou encore une large gamme de solutions sur-mesure. L’entreprise met à disposition, par ailleurs, une offre de formations personnalisées dans les domaines de l’hydraulique mobile et industrielle, assurée par ses équipes locales. Implanté dans plus de 80 pays, Bosch Rexroth a réalisé environ 6,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2018, avec plus de 32.300 collaborateurs. La plateforme locale table sur 30 millions de DH de chiffre d’affaires cette année.

    M.Ko.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc