×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Courrier des Lecteurs

    Dérapage d’Adil Miloudi: La HACA sanctionne!

    Par L'Economiste | Edition N°:5601 Le 26/09/2019 | Partager
    adil_miloudi_001.jpg

     

    Le dérapage d’Adil Miloudi lors d’une émission sur Chada TV, il y a quelques semaines, avait scandalisé l’opinion publique. Le chanteur avait en effet affirmé que «celui qui ne tabasse pas sa femme n’est pas un homme…». Une affaire dont s’est rapidement autosaisie le gendarme de l’audiovisuel, ordonnant la suspension de la diffusion de l’émission «Kotbi Tonight» pour une durée de trois semaines… (cf. notre édition du 18 /09 /2019)

    ■ Un animateur qui se contente de ricaner bêtement
    Ce qui est dommage dans cette affaire, c'est qu'il a fallu à la HACA plus de deux mois après les faits scandaleux pour réagir… De plus, l'animateur de cette émission ne semble pas inquiet, il peut faire et dire tout ce qu'il veut sans que cela l’inquiète le moins du monde. D’autant plus que tout ce qu’il a eu comme réaction durant cette mascarade, c’est de rire aux éclats. Quelle honte!
    BS
    ■ Des travaux d’intérêt général pour le sensibiliser
    La sanction de Chada TV par la HACA est une bonne chose. Mais Adil Miloudi a-t-il été sanctionné? Il ne fait absolument pas honneur aux vrais hommes et aux gentlemen infiniment plus distingués et cultivés!
    De plus, il ne fait pas preuve de la moindre intelligence et sa place n’est véritablement pas dans la communication publique. En plus des sanctions prévues par la loi, il faudrait le contraindre à exécuter un travail d’intérêt général au sein d’un centre d’accueil de femmes violentées.
     Un moyen pour lui de se rendre compte de l’énormité de ses propos dégradants et blessants vis-à-vis de la femme!
    ILY

                                                                                        

    Aéroports: Le calvaire des fiches d’embarquement prend fin!

    La suppression de la fiche d’embarquement dans les aéroports, entrée en vigueur depuis le 16 septembre dernier, a enthousiasmé bon nombre de nos lecteurs qui n’en voyaient aucunement l’utilité… (cf. notre édition du 16 /09 /2019)

    ■ Un fardeau en moins pour les voyageurs
    Il était temps! Le Maroc se débarrasse enfin de ce facteur ralentissant sensiblement la procédure des voyageurs dans nos aéroports. Ce sera également une manière de prouver au monde que notre pays peut gérer ses frontières sans cette bureaucratie représentant un vrai carcan!
    MMR

    ■ D’autres problèmes à régler au plus vite!
    La fin de ces fiches d’embarquement est un bon début pour alléger le supplice du pauvre voyageur qui se retrouve devant beaucoup d'obstacles à franchir une fois arrivé à l’aéroport (et notamment celui de Casablanca). En effet, l’organisation du circuit des parkings représente par exemple un véritable casse-tête pour les passagers. Ceux-ci comportent en effet d’innombrables entrées collées les unes aux autres et pouvant même induire en erreur les plus habitués du lieu. De plus, les pancartes d’indication ne sont situées qu’à quelques mètres de ces entrées. Le temps de lire ces dernières, une file de conducteurs énervés vous aura déjà envahi de klaxons!
    Autre problème notable, celui du chariot. Celui-ci est tellement rare à trouver qu’une fois fait, le voyageur se sent déjà en grande partie soulagé. Sans compter qu’il est également d’usage de graisser la patte de jeunes hommes qui en ont fait un réel business lucratif. Enfin, pour ceux arrivant à l’aéroport et ayant enregistré un bagage, un autre défi sera de garder un œil sur tous les convoyeurs. En effet, ce n’est pas toujours celui annoncé sur les écrans qui ramènera votre valise… On joue alors au jeu des devinettes! Je garde donc espoir que l’annulation des fameux cartons blancs sera aussi accompagnée d’autres améliorations pour faire du voyage en avion au Maroc une bien meilleure expérience!
    Othman Benomar

                                                                                        

    Chantiers de l’éducatif: Amzazi fait le point

    amzazi_001.jpg

    ■ La question de la langue n’est pas le vrai problème
    Le problème de l’école publique ne réside pas dans la langue enseignée mais concerne plutôt les multiples changements de responsables politiques placés à la tête du ministère de l’Education… Un véritable jeu des chaises musicales qui déstabilise un ministère pourtant à la base crucial au développement de notre pays! D’autant plus que, financièrement, le budget de ce département figure parmi les plus conséquents…
    D.M.

    ■ Remaniement du calendrier scolaire? Un cauchemar!
    Monsieur le ministre, le remaniement du calendrier scolaire public du primaire est un cauchemar pour les élèves, les parents et les enseignants. J'invite L'Economiste à dresser un zoom sur cet aspect! Vraiment, c'est désastreux. Je parle en particulier des écoles relevant de l'Aref de Casablanca.
    H.T.

                                                                                        

    detention_provisoire_001.jpg

    ■ Détention provisoire: Des retombées désastreuses
    Bravo à votre support d'avoir pu soulever une question cruciale en matière de droit de l'homme, celle relative  à la détention provisoire. Une véritable épée de Damoclès qui fait des ravages et se termine le plus souvent par des libérations,  tandis que les dégâts pour les concernés sont souvent irréparables…Vivement donc la sortie du nouveau code pénal, censé y remédier et dans le pipe depuis déjà plusieurs années. o
    M.T.

     

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc