×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Alliances: Plus de dations dans les comptes

    Par Moulay Ahmed BELGHITI | Edition N°:5599 Le 24/09/2019 | Partager
    Le promoteur réalise un chiffre d’affaires de 1,05 milliard de DH à fin juin
    La capacité bénéficiaire se maintient au-delà de 100 millions de DH
    Poursuite du désendettement avec un gearing réduit à 39%

    On peut aisément dire, depuis le 1e janvier 2019, qu’Alliances a résolument tourné la page des années de crise. Le promoteur immobilier qui a connu une longue descente aux enfers 5 ans après son introduction en Bourse (2008) a aujourd’hui tout assaini. Dans le cadre de sa  communication financière du premier semestre, le groupe dit ne plus compter la moindre dation dans son chiffre d’affaires des six premiers mois de l’année.

    A la même période de 2018, le chiffre d’affaires d’Alliances était composé de 1,3 milliard de DH de dations et seulement 446 millions de DH générés par l’activité commerciale. A fin juin 2019, ce poste a dépassé les 1,05 milliard de DH réalisés uniquement sur l’activité commerciale du groupe. Pour le management, ce bond des revenus     est la preuve de la relance de l’activité opérationnelle de la société et ce, 4 ans depuis la mise en place de son plan de restructuration.

    «Alliances reprend son rythme de production normatif qu’il compte poursuivre dans les années à venir», assure-t-on auprès d’Alliances. En effet, il est précisé que l’ensemble des projets lancés en 2018 «avancent conformément aux prévisions». Il s’agit de 6 nouveaux programmes portant sur la réalisation de plus de 9.900 unités de logements sur le plan national. Le management se projette affirmant que ces projets contribueraient «significativement aux résultats du groupe pour l’exercice comptable 2020.

    Gros efforts de désendettement

    En attendant, Alliances est parvenu à maintenir sa capacité financière au premier semestre. Le résultat net ressort à 102 millions de DH. Les efforts de rationalisation et de maîtrise des coûts se sont, en effet, maintenus. Parallèlement, ce poste a profité de la baisse drastique des frais financiers suite au travail continu de désendettement du groupe. A ce titre, Alliances est passé de 8,5 milliards de DH d’encours d’endettement en 2014 à 2,2 milliards de DH à fin juin.

    Sur les 12 derniers mois, la dette a ainsi diminué de 860 millions de DH dont 320 millions pour le premier trimestre. Avec un gearing (rapport entre dette et fonds propres) qui est retombé à 39%, le promoteur immobilier retrouve des fondamentaux sains et une structure financière solide.

    En perspective, le groupe compte concrétiser 9 nouveaux projets, actuellement en phase finale d’étude. Il s’agit de programmes bien ciblés, dans des localisations stratégiques qui permettent de sécuriser l’avenir de Alliances. Entre temps, la société qui a exporté son savoir faire en Afrique notamment au Cameroun a procédé aux premières livraisons du projet de construction clé en main de 8 hôpitaux, 800 unités de logements et de rénovation de 3 plateaux techniques.

    Moulay Ahmed BELGHITI

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc