×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Dossier Spécial

    HEC: Choisir un MBA, c’est choisir un réseau

    Par Ahlam NAZIH | Edition N°:5596 Le 19/09/2019 | Partager
    benoit-banchereau-096.jpg

    Benoît Banchereau, executive director, Marketing MBA programs de HEC Paris: «Effectuer un MBA, c’est à terme rejoindre une grande famille qui restera la vôtre toute votre vie» (Ph. HEC)

    La puissance du réseau des alumni fait partie des éléments clés des programmes MBA. En optant pour un label, on choisit aussi «sa grande famille», selon Benoît Banchereau, executive director, Marketing MBA programs de HEC Paris. Le MBA de l’école française est  classé 19e au niveau mondial par le ranking 2019 du Financial Times. Ses lauréats touchent un salaire annuel moyen de plus de 120.000 dollars. A chacune de ses rentrées (septembre et janvier), le programme reçoit des candidatures de Marocains. Cinq sont admis en moyenne. Il s’agit généralement d’ingénieurs et de diplômés d’écoles de commerce.   

    - L’Economiste: Un MBA peut représenter un investissement conséquent. Mais est-ce toujours un choix rentable?
    - Benoît Banchereau:
    Cela dépend du MBA retenu. A HEC Paris, le MBA représente un excellent investissement. Nos étudiants trouvent à 93% un emploi dans les 3 mois qui suivent la fin du programme, et doublent en moyenne leur salaire par rapport à leur précédent poste. L’obtention du MBA est un véritable passeport pour accéder aux postes de direction générale dans le monde entier. Il est important de bien définir son projet pour choisir le MBA qui vous correspond, aux Etats-Unis, en Europe ou en Asie.

    - Comment tirer profit au maximum de la formation?
    - Lorsque l’on souhaite effectuer un MBA, et particulièrement celui d’HEC Paris, il est conseillé de rentrer en contact avec l’école dans un premier temps pour exposer son projet. Des représentants du MBA d’HEC Paris sillonnent le monde tout au long de l’année pour présenter le programme, répondre aux questions et pour mettre les candidats en relation avec des étudiants actuels et des alumni. Cela leur permet de rencontrer la communauté HEC, de se faire une idée précise du programme et de les inspirer par les parcours des anciens étudiants. Effectuer un MBA, c’est à terme rejoindre une «grande famille» qui restera la vôtre toute votre vie. Vous l’aiderez et elle vous soutiendra, vous ne serez plus jamais seul! La puissance du réseau est certainement ce qui apparaît évident avant, pendant et après le programme.

    - Un MBA à distance peut-il être aussi efficace que celui préparé en présentiel ?
    - Même s’il apparaît sur le papier plus pratique de faire un MBA à distance, une des valeurs clés du MBA repose sur le réseau et la communauté. Le temps passé ensemble sur le campus pendant 16 mois est le ciment de ce programme. Cela ne peut pas s’acquérir à distance. Le MBA est avant tout une expérience qui doit se vivre. Elle vous marque pour le reste de votre vie.

    - Entre un MBA et un executive MBA, comment choisir?
    - L’Executive MBA est le prolongement du MBA pour une population plus âgée, au-dessus de 35 ans (en moyenne 40 ans), qui justifie d’un plus grand nombre d’années d’expérience et qui souhaite étudier en continuant son activité. Il se fait en part time avec des formules différentes tout au long de l’année.

     - Le MBA en full time, serait-ce bientôt révolu?
    - Le MBA full time est plus que jamais ce qui distingue les meilleurs MBA au monde des autres.

    Propos recueillis par  Ahlam NAZIH

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc