×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Pénalités de retard: Coup de gueule de la Fisa

    Par Hassan EL ARIF | Edition N°:5588 Le 09/09/2019 | Partager

    «Deux poids, deux mesures, inconstitutionnel, injuste…!», Youssef Alaoui, président de la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole (FISA), a exprimé sa colère au sujet du montant des pénalités de retard fixé à 6,25% à partir du 1er janvier 2021. C’était au cours de la réunion tenue à la CGEM, jeudi 5 septembre avec les présidents de fédérations, des régions et les vice-présidents. Pour le président des aviculteurs, ce taux n’est pas équitable en comparaison avec les intérêts moratoires sur les marchés publics qui, eux, sont plafonnés à 2,40% seulement.

    H.E.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc