×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Plus de 1.000 étrangers poursuivis au pénal en 2018

    Par Faiçal FAQUIHI | Edition N°:5585 Le 04/09/2019 | Partager

    1.046 personnes de nationalités étrangères provenant de 70 pays ont été poursuivies en justice en 2018.  Les Français (131), les Sénégalais (92) et les Guinéens occupent les trois premières places. Les ressortissants des pays africains sont largement représentés dans les 20 premières places: Algérie, Mali, Congo, Niger, Djibouti, Cameroun, Îles Comores, Afrique centrale... La justice marocaine a dû aussi traiter au pénal les cas d’européens. Italiens et Belges sont en effet dans le top 20 au même titre que les Chinois et les Américains.  
    Les poursuites pénales concernent une trentaine de leurs ressortissants. Les Brésiliens les talonnent. L’aéroport de Casablanca est devenu depuis quelques années, un des passages des cartels de drogue latinos qui recourent aux passeurs africains.

    F.F.
     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc