×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    L’apologie et l’incitation au terrorisme dominent

    Par Faiçal FAQUIHI | Edition N°:5580 Le 28/08/2019 | Partager

    337 personnes suspectées de terrorisme ont été déférées au parquet en 2018 contre 358 en 2017. Les menaces liées  au terrorisme se sont stabilisées durant ces deux dernières années, commente la présidence du ministère public. L’apologie et l’incitation au terrorisme restent les plus récurrentes: 188 poursuites judiciaires en 2018. Ce qui confirme encore une fois que la bataille contre l’obscurantisme est d’abord culturelle. Par ailleurs, la fabrication et la détention d’armes figurent aussi dans le top 5 des poursuites pour terrorisme. Elles sont suivies par le financement et le ralliement d’organisations terroristes.

    F.F.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc