×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Saïdia/Festival du cinéma: Une autre manière de prolonger l'été

    Par Ali KHARROUBI | Edition N°:5578 Le 26/08/2019 | Partager
    L'évènement, qui en est à sa 5e édition, rend hommage aux immigrés dans le cinéma
    Maroc, France, Turquie, Algérie, Tunisie à l'honneur du 28 au 31 août
    La ville a aussi organisé une trentaine d'activités sportives, nautiques... tout au long de l'été
    saidia-festival-du-cinema-078.jpg

    La projection de films en plein air assure plus d’originalité à un festival qui célèbre l’été, la mer et l’évasion (Ph. A.K)

    Avec l’organisation de la cinquième édition du festival du film, Saïdia allonge son animation estivale et diversifie son offre en divertissement. Une trentaine d’activités ont été organisées cet été: Compétitions sportives et nautiques, concerts et showcase, Beach workout, aero-dance, Summer body challenge, concours de saut d’obstacles, expositions artistiques, festival international du rire.

    Des animations organisées le long de la plage, à la grande place Maghreb arabe et sur les esplanades de la marina. «Avec l’organisation d’un festival du cinéma du 28 au 31 août, à la marina de Saïdia, nous espérons renforcer l’attractivité de la destination et souhaitons amener davantage de MRE à s'investir dans la réalisation d'activités à visée promotionnelle», précise Benyouness Behkani, de l’Association Espoir pour la cohabitation et le développement, organisatrice du festival.

    A l’affiche de cette édition, la projection de quatorze films représentant l’Algérie, la Tunisie, l’Egypte, la France, la Turquie et le Maroc. C’est le cas du film «Look at me» du Tunisien Nejib Belkadhi, primé à plusieurs festivals internationaux, le feel-good movie «Yomedine» écrit et réalisé par l’Egyptien Abu Bakr Shawky et «Nomades» du réalisateur français Olivier Coussemacq.

    Quant au jury du festival, il sera présidé par l'ancien ministre du Tourisme Lahcen Haddad, en compagnie des réalisateurs Driss Lamrini et Khaled Brahimi, l'artiste Aziz Azghay, le critique cinématographique Ezzedine El Wafi, le scénariste Abdelilah Hamdouchi et la journaliste Nadia Abram. Il aura pour tâche de décerner le prix du meilleur réalisateur, meilleur scénario, meilleurs acteur et actrice, du jury, des longs et courts métrages.

    Au programme également, des tables rondes autour de l'industrie cinématographique dans l'Oriental, les immigrés dans le cinéma, le langage cinématographique et le doublage en amazigh. Le festival rendra aussi hommage à l'actrice marocaine Touria Alaoui et sera ponctué par la signature de trois livres: «Wali El-Niama» de Salma Amanate Allah, «Le texte filmique: analyse et réception» du critique Azzedine El Wafi et «Main dans l'eau et main dans le feu» de Mohammed Ahad.

    Cet évènement est organisé sous le thème Cinéma sans frontières. Il bénéficie du soutien des  ministères de la Communication et de la Culture, du Centre cinématographique marocain, de la Société de développement de Saïdia, la Fondation Hassan II pour les MRE, le Conseil régional du tourisme, la commune de Berkane et les autorités locales de Saïdia.

    De notre correspondant permanent, Ali KHARROUBI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc