×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Fret aérien: Les ambitions de Tanger

    Par Ali ABJIOU | Edition N°:5577 Le 23/08/2019 | Partager
    Un potentiel énorme avec 2.450 tonnes traitées en 2018
    Objectif, multiplier par 8 le volume traité à l’horizon 2030
    fret-aerien-077.jpg

    Après s'être classé parmi les premiers ports de la Méditerranée, Tanger a aussi l'ambition de devenir la future aérogare de référence de la région en matière de fret aérien (Ph. Adam)

    L’Aéreport de Tanger mise énormément sur le fret aérien. L’Office national des aéroports veut en faire un hub aérien de référence. Une étude vient d’être lancée par cet établissement pour la définition d’un programme technique détaillé de développement des infrastruc­tures du fret des aéroports nationaux. La plateforme aéroportuaire de Tanger a été sélectionnée en plus de celle de Casablan­ca pour devenir les futurs hubs au niveau national.

    En matière de fret, Casablanca est, de loin, le premier aéroport avec 82.600 tonnes en 2018 soit 94% du total national, il est suivi par Tanger. En 2018 l’aéro­port Ibn Batouta de la capitale du Détroit a frôlé la barre des 2.600 tonnes, soit une augmentation de 6% par rapport à l’année précédente. Avec l’installation de DHL qui vient d’inaugurer un entrepôt dédié et un avion quotidien, les volumes ont connu un net accroissement et promettent de battre de nouveaux records en 2019.

    Le transporteur privé a opté pour un avion plus grand en taille, un A 310 afin d’accompagner la demande de la zone, portée par le sec­teur industriel ins­tallé à Tanger et sa région, deuxième pôle industriel et manufacturier du pays.

    En chiffres nets, le plan pour Tanger a pour objectif de dou­bler le volume à l’horizon 2020 pour atteindre les 4000 tonnes et les 16.000 tonnes à l’horizon 2030. Pour y arriver, le schéma directeur de la plate-forme aéroportuaire de Tanger prévoit des travaux d’infrastructure divers tels que l’augmentation de la plate-forme d’ac­cueil des avions, la mise en place d’une gare de fret de 3.000 m2 ainsi que des entrepôts de fret général de 7.000 mètres carrés dans un premier temps. A moyen et long terme, il est prévu de doubler ces superficies afin d’accompagner le déve­loppement de la région et la demande des opérateurs.

    vitesse_de_croisiere_077.jpg

    Le fret aérien est actuellement sur une courbe ascendante. Le développement du secteur industriel, surtout à Casablanca et Tanger leur a permis de connaître une croissance à deux chiffres

    Le programme de développement des plateformes du fret aérien découle des ré­sultats du schéma directeur du fret aérien et fait partie intégrante de la stratégie pour le développement de l’aviation civile au Maroc. Au niveau national, l’Office compte atteindre les 100.000 tonnes en volume à l’horizon 2020 et 182.000 à l’horizon 2035, selon les indications du schéma directeur.

    Une grande partie de cette montée en charge est portée par l’aéroport Moham­med V et sa gare de fret épaulé de près par l’aéroport Ibn Batouta de Tanger. Ils seront suivis par les six autres aéroports nationaux disposant d’installations de fret comme Marrakech, Fès, Rabat, Oujda, Agadir et Laayoune.

    A noter que le plan de développe­ment du fret aérien au Maroc fait l’ob­jet d’un consensus de l’ensemble des opérateurs intervenants sur la chaîne de traitement du fret aérien, qui a découlé sur la signature, le 23 mai 2016, d’une convention couvrant la période 2016-2020, entre les différents acteurs du sec­teur. L’objectif est de repositionner le transport du fret aérien et de développer les infrastructures et les services relatifs à l’activité.

                                                                          

     DHL mise sur de nouvelles installations

    DHL Global Forwarding, le spécialiste mondial des services aériens, maritimes et routiers a conclu avec Tanger Med en avril dernier un contrat lui permettant d’ins­taller son nouveau hub logistique Afrique- Europe à Medhub dans la zone logistique TangerMed.

    DHL compte y installer un entrepôt de 6000 m2 soit le plus grand de la société au Maroc. Son importance est due à sa localisation géographique, à la porte des marchés internationaux visés par ses clients, en particulier pour les importations et les expor­tations vers et depuis l’Europe et l’Afrique. Le nouvel entrepôt vient à la suite de la mise en place d’un centre de tri sous douane, inauguré en 2017 dans la zone de fret de l’aéroport Ibn Battouta à Tanger.

    De notre correspondant permanent, Ali ABJIOU

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc