×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Hôtellerie: Le mastodonte de Saïdia rouvre ses portes-De notre correspondant permanent, Ali KHARROUBI

    Par Ali KHARROUBI | Edition N°:5544 Le 27/06/2019 | Partager
    L'ancien Barcelo désormais Oásis-Atlântico sera opérationnel toute l'année
    L'établissement qui s'étale sur 14 ha a nécessité 66 millions de DH pour sa rénovation
    Agenda annuel de festivités et évènements chargé pour le plus grand hôtel du Maroc
    tourisme_saidia_5544.jpg
    La station balnéaire de Saïdia gagne en notoriété et en compétitivité avec la réouverture de son plus grand hôtel. L'Oásis Atlântico, étalé sur 14 ha, compte rester ouvert toute l'année. Il propose un agenda d'évènements chargé pour cet été et le reste des saisons (Ph. OA)

    Fermé depuis cinq ans, le plus grand hôtel de la station balnéaire de Saïdia a rouvert ses portes. Entre temps, il a changé de propriétaire, de gestionnaire et de nom. Il s’appelle désormais l’Oásis Atlântico au lieu du Barcelo et est propriété d’un groupe hôtelier portugais et d’un investisseur touristique marocain. Un partenariat pour renforcer l’offre touristique de Saïdia et relever le défi d’une ouverture le long de l’année. Une bonne nouvelle en soi, la station étant confrontée au problème de la saisonnalité car tous ses hôtels fermaient en basse saison. Un coup dur porté aux efforts de promotion de la destination. «Pour assurer une visibilité à court et moyen terme, et définir les besoins en emplois et en clientèle, il est indispensable de proposer des packages étalés sur toute l’année. Il faut également agir en synergie avec l’ensemble des professionnels et intervenants, pour impulser une nouvelle dynamique touristique à la région», explique Rachid Dahmaz, copropriétaire de l’Oásis-Atlântico et président de Major Travel Services. Ce professionnel du secteur touristique et actuel président du Conseil régional du tourisme du Souss-Massa, ambitionne d’améliorer la qualité des services, tout en renforçant l’offre actuelle et en s’ouvrant sur de nouveaux marchés émetteurs. Originaire de l’Oriental, Dahmaz compte beaucoup sur son expérience à Agadir et l’apport du groupe hôtelier portugais pour dynamiser un secteur prometteur et faire de Saïdia la perle bleue de la Méditerranée. 
    Avec une capacité de 614 chambres pour 1.228 lits, l’Oásis Atlântico est l’un des plus grands hôtels du Royaume. Étalé sur une superficie de 14 ha (pour les deux bâtiments, l’Oásis Saïdia Palace et l’Oásis Blue Pearl), il a nécessité 66 millions de DH pour sa rénovation. L’hôtel est classé cinq étoiles et assure des services centralisés englobant quatre piscines dont une chauffée et deux équipées de toboggans, des bars-plages, un club house, des restaurants thématiques et un chiringuito donnant directement sur la plage pour plus de 300 places. L’Oásis Atlântico dispose du plus grand spa de la région avec 12 salles de traitement médical. En plus de ses centaines de chambres, l'hôtel est doté d'une salle de conférences et d'un centre d'affaires.
    En matière d’animation, talon d’Achille de la station à ses débuts, la nouvelle approche consiste à étaler les évènements sur toute l'année. «Nous débutons avec 25 animateurs permanents pour des spectacles d’ici et d’ailleurs: musique et danses traditionnelles des différentes régions du Royaume, troupes d’Amérique latine (Cap Vert et Brésil) et spectacles chorégraphiques de l’artiste italien Marco D. Camillis», confie à L’Economiste Gonçalo Ramos, directeur général de l’Oásis Atlântico. Ces animations seront organisées soit en plein air (jardins de l’hôtel, au bord des piscines ou sur la plage) ou au théâtre de l’hôtel. L’Oásis Atlântico dispose de l’un des plus grands théâtres du Royaume avec une scène adaptable aux différents spectacles. En parallèle, un nouvel agenda d’animation est en cours de finalisation avec des artistes algériens, tunisiens, égyptiens, libanais, golfiques et autres pays africains. D’autres festivals s’y ajouteront: ceux du rire, de la gastronomie, défilé de mode et de caftans et semaines musicales. «On compte également réserver un espace de lecture-détente pour les passionnés des lettres et un espace approprié pour enfants à besoins spécifiques», ajoute Ramos.
    Ce méga-projet représente un véritable atout de croissance pour la région et pour le développement de métiers en rapport avec le tourisme. L’Oásis Atlântico, qui emploie 300 personnes, offre ainsi des opportunités de carrière aux lauréats des différents centres de formation professionnelle et signe la rupture avec les métiers saisonniers. 

    Un groupe portugais pour le développement touristique de l’Oriental 

    Oásis Atlântico est un groupe économique portugais qui gère ses propres hôtels. Il développe, exploite, régit des projets immobiliers dans les domaines de l'hôtellerie et du tourisme en Afrique de l'Ouest et en Amérique du Sud, tout en mettant l'accent sur les pays de langue portugaise. Il compte actuellement six hôtels au Brésil et au Cap Vert. Au Maroc, le groupe s’inscrit en harmonie avec les cultures et l'environnement locaux. Il cible dans un premier lieu les marchés portugais, espagnol et national. Suivront d’autres marchés internationaux en offres événementielles et sportives, avec des grilles tarifaires variables selon les saisons. Des prix qui oscillent entre 600 et 1.000 DH en demi-pension (basse saison) et à partir de 1.500 DH, en all inclusive pendant la haute saison. La stratégie du groupe consiste à administrer des hôtels de ville et les resorts de plage, de taille moyenne (4 étoiles) et grande échelle (5 étoiles) visant à satisfaire les segments du marché touristique international et répondre à un large éventail de besoins. 

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc