×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

De bonnes sources

«La Haca n’est pas le gendarme des ondes»

Par Amin RBOUB | Edition N°:5539 Le 20/06/2019 | Partager

«La Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA) n’est pas un gendarme des ondes mais un promoteur de la responsabilité sociétale des médias audiovisuels publics et privés», a déclaré Latifa Akharbach, présidente de la HACA, aux représentants du corps diplomatique accrédité au Maroc. A l’instar de toutes les instances indépendantes en charge de la régulation des médias, «la HACA exerce son mandat en se fondant à la fois sur le principe de la liberté éditoriale des opérateurs médiatiques et le droit du citoyen à une communication audiovisuelle de qualité», poursuit Akharbach. Le régulateur jauge la qualité du contenu médiatique à l’aune de la nécessaire protection du public contre les contenus nuisibles tels que les stéréotypes de genre, les discriminations, les discours de haine, les atteintes à la vie privée, le non-respect de la dignité humaine, les risques pour la santé publique… poursuit la présidente de l’autorité de la communication audiovisuelle.

A.R.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc