×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Competences & rh

    Ramadan: Je jeûne et je suis productif

    Par Tilila EL GHOUARI | Edition N°:5525 Le 28/05/2019 | Partager
    Plus de la moitié des sondés ne perçoivent pas de changement sur leur travail
    29% affirment que Ramadan à un impact positif sur leur vie professionnelle
    72% souhaitent garder les mêmes horaires de bureau
    bonnes_habitudes_025.jpg

    La réorganisation des tâches est l’un des premiers changements qu’opèrent les sondés durant le Ramadan. La gestion du sommeil est aussi l’une des priorités, puisque 47% partent dormir avant 23h30

    Ramadan est-il un ennemi de la productivité? Le manque de sommeil, de caféine, de glucides ou de nicotine pour certains a-t-il un impact sur le rendement en entreprise? Contrairement aux idées reçues, la réponse est non. Selon les résultats de l’enquête «Ramadan: Quel impact sur la vie professionnelle des salariés marocains?», réalisée par le jobboard ReKrute.com, plus de la moitié ne perçoivent aucun changement durant ce mois sacré et 29% affirment ressentir un impact positif sur leur vie professionnelle. Seuls 19% des Marocains disent que le jeûne affecte négativement leur quotidien. 

    Au-delà des clichés sur la baisse de régime durant le Ramadan, près de 6 personnes sur 10 estiment que ce mois n’a aucune répercussion sur leur productivité. Et ce, peu importe la saison durant laquelle le mois sacré a lieu. En effet, près des deux tiers des sondés affirment ne pas en être impactés. Alors que 22% estiment qu’ils sont plus efficaces en hiver/automne, et 15% davantage en été/printemps.

    Les entreprises aménagent leurs horaires pour permettre à leurs collaborateurs d’observer ce mois sacré en toute quiétude. La plupart fixent des horaires de travail allant de 9h à 16h. Questionnés sur leur emploi du temps ramadanesque, plus de la moitié des sondés disent préférer démarrer la journée à partir de 8h pour finir plus tôt, et 29% préfèrent démarrer à 9h30h ou 10h et finir plus tard.

    «La baisse de régime due au jeûne force les employés à réorganiser leur temps de travail. La plupart préfèrent traiter les tâches les plus importantes en matinée», explique le management de ReKrute.com. Avec le changement d’horaire et les délais d’activité plus serrés, près de 4 Marocains sur 10 choisissent de travailler après la rupture du jeûne. La moitié d’entre eux se déplace au bureau pour quelques heures, tandis que l’autre moitié préfère travailler à domicile. 

    Selon l’enquête de ReKrute.com, une catégorie d’employeurs marocains est sensible à la baisse d’énergie de leurs collaborateurs durant le Ramadan. Ainsi, le tiers des sondés affirment que leur patron leur administre des objectifs spécifiques durant cette période.

    «Les employeurs au Maroc s’adaptent à la particularité de ce mois et tentent de relâcher la pression sur leurs collaborateurs», explique le management de jobboard. Pour les collaborateurs dont le travail nécessite des déplacements à l’extérieur ou à l’étranger, 48% ressentent une baisse de productivité. Pour ce qui est des congés, plus des ¾ ne comptent pas en prendre durant le Ramadan.

    impact_negatifs_025.jpg

    Et oui, le jeûne est tout à fait compatible avec la productivité. Preuve en est les chiffres de l’étude de ReKrute.com où plus de 8 sondés sur 10 déclarent ne percevoir aucun impact sur leur quotidien au bureau

    Par ailleurs, les sondés confient ressentir une répercussion des valeurs de Ramadan sur leur bien-être au travail. Celles qui se font le plus sentir sont la sérénité et la patience, viennent après le partage et l’empathie.

    Afin de mieux appréhender les journées de travail, les Marocains bousculent un tant soit peu leur modus operandi. La moitié affirme s’organiser pour traiter les dossiers les plus importants durant la matinée, 47% se mettent au lit avant 23h30 afin de ne pas manquer de sommeil. Pour d’autres, le régime alimentaire est aussi à surveiller. 36% mangent des repas légers, faibles en matières grasses et sucre.

    Le tiers estiment que leur concentration est à son maximum le matin. Ils se penchent donc sur les tâches les plus ardues la matinée, et expédient les affaires courantes en début d’après-midi. Près du quart (22%) s’adonnent aux sports pour prévenir et réduire le stress, et 18% entament une cure de sevrage de nicotine et de caféine deux semaines avant le Ramadan.

    Plus de 70% des Marocains affirment que les horaires imposés durant le mois sacré leur conviennent et qu’ils aimeraient les adopter au quotidien (hors Ramadan). Finir leur journée de travail plus tôt leur permettrait d’être plus épanouis et d’arriver à cet équilibre vie professionnelle/vie personnelle tant recherché.

    Les résultats livrés par l’enquête de ReKrute.com reflètent une positive attitude des salariés durant le mois de Ramadan. Plus de 80% ne ressentent aucun changement ou perçoivent un impact positif. Ces constats sont à l’opposé de l’image qui colle à la peau des Marocains. Mais si Ramadan n’affecte pas autant la productivité, comment expliquer une activité en berne durant cette période?

    Echantillon

    L’enquête de ReKrute.com a été réalisée auprès d’un échantillon de 1.945 Marocains, dont plus de la moitié est âgée de 25 à 34 ans, près du quart de 35 à 44 ans, 13% ont moins de 25 ans et 12% plus de 45 ans. La moitié des sondés sont des employés en entreprises, le tiers sont des cadres et 16% des managers. Les questionnaires ont été transmis par mail. La majorité des répondants sont des hommes (71%). La moitié travaille dans des TPE et PME, 19% dans de grandes entreprises (entre 500 et 1.000 employés), 22% dans de très grandes entreprises de plus de 1.000 employés et 9% dans le secteur public. 

    Tilila EL GHOUARI
     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc