×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Casablanca: Coup de lifting pour le boulevard My Youssef

    Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5518 Le 17/05/2019 | Partager
    Les travaux s’accélèrent à l’approche de l’ouverture du parc
    Après la démolition des cafés, c’est au tour des arbres
    La qualité des finitions n’est pas toujours au rendez-vous
    casa_traveaux_bd_my_youssef_018.jpg

    L’élargissement du boulevard My Youssef devra fluidifier le trafic. Les bouchons en heures de pointe entravent la circulation, notamment au niveau de l’intersection avec la ligne du tramway (Ph. F.Alnasser)

    Le rythme des travaux s’accélère aux abords du parc Ligue arabe à Casablanca. Ce qui laisse augurer d’une inauguration imminente de ce poumon vert de la ville. Le tronçon du boulevard My Youssef qui traverse le parc fait l’objet actuellement de travaux d’élargissement. L’artère est considérablement élargie des deux côtés après l’abattage des arbres qui bordaient la voie.

    En effet, deux rangées d’arbres ont été coupées de chaque côté de la chaussée. Malheureusement, le déboisement de cette partie du boulevard supprime l’effet d’arcades créé par l’aménagement paysager des rangées d’arbres, qui date de plusieurs décennies (depuis le protectorat).

    Les pique-boeufs qui peuplaient ces arbres sont disséminés après la destruction de leurs nids. La ville devrait d’ailleurs trouver une solution pour éliminer ou déplacer des centaines voire des milliers de pique-bœufs dont les déjections dérangent les riverains et les passants. Ce qui rend la marche à pied quasiment impossible à cause des odeurs nauséabondes et du risque de recevoir une fiente sur la tête. Un passage piétons sera aménagé sur le boulevard pour permettre aux promeneurs de passer d’un côté à l’autre du parc.

    Pour rappel, d’autres tronçons du boulevard My Youssef ont déjà subi des travaux (au niveau du Consulat des Etats-Unis). Cette opération rentre dans le cadre du chantier de mise à niveau des voiries de la ville, mené sous la supervision de Casa Aménagements depuis 2016.

    traveaux-boulevard-moulay-youssef-018.jpg

    La suppression de 2 rangées d’arbres a permis de libérer de l’espace pour l’élargissement de cette artère (Ph. F.Alnasser)

    Doté d’un budget de près de 2,5 milliards de DH, le programme de mise à niveau et de réaménagement des chaussées, trottoirs et squares en est aujourd’hui à un état d’avancement de 35%. D’autres boulevards du centre-ville subissent des coups de lifting. C’est le cas de Mers Sultan, Mustapha El Maâni, 11 Janvier, Prince My Abdellah… Certains chantiers s’éternisent au grand dam des riverains, d’autres laissent à désirer en termes de qualité et de finition.

    Sur la rue Mustapha El Maâni, à titre d’exemple, les travaux entamés ont été interrompus puis repris. Au final, la mauvaise qualité des chaussées et des trottoirs est visible à l’œil nu. Même constat pour les ruelles.

    Des travaux menés tambour battant pour changer le carrelage des trottoirs n’ont pas été suivis par le bitumage de la chaussée. Ce qui pose encore une fois le problème de la multiplicité des intervenants et des opérateurs sur les voiries. Un minimum de coordination et de concertation entre SDL, arrondissements, commune, Equipement, opérateurs télécoms… permettra d’éviter des résultats aussi médiocres  sur le terrain.

    Aziza EL AFFAS

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc