×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Le bras de fer de BFM TV avec le CSA

    Par Amin RBOUB | Edition N°:5518 Le 17/05/2019 | Partager

    Rien ne va plus entre BFM TV et le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA). Le bras de fer vient suite à la décision de la chaîne de télévision de diffuser la finale de la Ligue des champions, le 1er juin prochain. Une décision à laquelle s'oppose avec fermeté le Conseil supérieur de l'audiovisuel français. Pour le CSA, la diffusion de matchs de football n'entre pas dans le périmètre ni le positionnement de BFM TV. C'est plus une chaîne d'information en continu. Ceci étant dit, le management de BFM maintient la programmation de ce match considéré comme étant «un événement majeur de l'actualité sportive» européenne. A l'origine de cette tension, le management du groupe Altice France dit ne pas comprendre pourquoi LCI (la chaîne d'information de TF1) a été autorisée à diffuser une rencontre France-Australie en différé (juin 2018). «Cela n'avait pas posé de problème au CSA», insiste-t-on chez BFM. Autrement dit, pas de raison qu'il y ait deux poids, deux mesures. Au cas où BFM persiste et signe en diffusant le match de la Champion's League, la chaîne s'exposerait à des sanctions de la part du CSA.

    A.R.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc