×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Al Hoceïma aura son grand stade de football

    Par Ali ABJIOU | Edition N°:5501 Le 23/04/2019 | Partager
    Les travaux s’accélèrent pour une entrée en service dès 2020
    Un projet de 350 millions de DH avec une capacité pour 35.000 spectateurs
    al_hoceima_001.jpg

    A l’instar de Tétouan et de Tanger, Al Hoceïma disposera sous peu de son propre grand stade de football, le premier noyau d’un village sportif avec une piscine olympique et une salle omnisports

    La ville d’Al Hoceïma accélère le rythme. En matière de sport, la ville qui a tant fait parler d’elle ces dernières années tente de rattraper son retard avec le lancement de plusieurs chantiers dont l’un des plus importants est celui du Grand stade de football. Le projet qui fait partie du programme Manarat Al Motawassit sera calqué sur le grand stade de sa voisine Tétouan avec une capacité pour accueillir 35.000 spectateurs.

    Le coût du projet atteint les 350 millions de DH. Le projet compte avec un terrain principal et un autre d’entraînement de 9000 m2, cinq parkings d’une capacité globale de 2500 places, en plus d’une salle de conférences et une salle de réception et une aire d’exposition pour les sponsors.

    Selon plusieurs informations, le stade pourrait entrer en service en 2020. Les travaux de terrassement ont déjà démarré et une enveloppe de 14,4 millions de DH vient d’être allouée pour le financement de son étude architecturale par le conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma au profit de l’Agence de développement des provinces du nord, APDN.

    Le terrain pourrait permettre de faire d’une pierre deux coups, permettre à l’équipe de foot locale d’avoir un terrain de première catégorie pour ses rencontres officielles et ses entraînements mais aussi de drainer nombre de rencontres internationales et d’événements para-sportifs comme des «team buildings» par exemple.

    C’est le cas par exemple du grand stade Ibn Battouta de Tanger qui a réussi à attirer un grand nombre d’événements de taille internationale, grâce à sa proximité géographique avec l’Europe, entre autres.

    Les installations sportives seront bonifiées avec d’autres équipements comme c’est le cas d’une piscine olympique couverte d’un coût total de 80 millions de DH et d’une salle couverte omnisports de 40 millions de DH. De quoi mettre en place un véritable village sportif idéal pour les concentrations sportives et les entraînements d’équipes marocaines ou internationales.

    De notre correspondant permanent, Ali ABJIOU

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc