×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Brèves Internationales

    Par L'Economiste | Edition N°:5496 Le 16/04/2019 | Partager

    ■ UE: La réforme du droit d’auteur définitivement validée

    LA réforme controversée du droit d’auteur européen a été définitivement validée lundi 15 avril 2019 avec un dernier vote des ministres de l’UE réunis au Luxembourg, point final d’un marathon de plus de deux ans (voir aussi «Réforme du droit d’auteur: Ce qu’il faut savoir», dans notre édition N° 5455 du 18/02/2019). Cette dernière étape devait être une formalité après des négociations très difficiles de la réforme sur fond de lobbying de la part de ses partisans comme de ses opposants. Six pays ont tout de même voté contre à savoir l’Italie, la Finlande, la Suède, le Luxembourg, la Pologne et les Pays-Bas. Une minorité toutefois insuffisante pour bloquer le texte. La Belgique, l’Estonie et la Slovénie se sont par ailleurs abstenues. Une fois publiées dans le journal officiel de l’UE les Etats membres auront 24 mois pour transposer les nouvelles règles dans leurs législations nationales.

    ■ Nouveau gouvernement palestinien

    Les Etats-Unis ont félicité le nouveau gouvernement palestinien formé par Mohammad Chtayyeh, comprenant des fidèles du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas et dont a été écarté le parti islamiste du Hamas. La formation de ce gouvernement intervient alors que l’administration Trump est censée dévoiler un plan de paix. Le président américain a notamment reconnu Jérusalem comme capitale d’Israël et la souveraineté de l’Etat hébreu sur le plateau du Golan. Les négociations entre le pouvoir palestinien et Israël pour résoudre leur conflit sont au point mort depuis l’échec des dernières discussions en 2014. Et le Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui vient de remporter les élections législatives, a pris ses distances avec la solution dite à deux Etats (la création d’un Etat palestinien au côté d’Israël) telle qu’envisagée par la communauté internationale.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc