×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Brèves internationales

    Municipales: Le parti d'Erdogan fait appel à Istanbul

    Par L'Economiste | Edition N°:5487 Le 03/04/2019 | Partager

    Le parti du président turc Recep Tayyip Erdogan a introduit, mardi 2 avril 2019, des recours pour contester le résultat des élections municipales à Istanbul, où elles ont été remportées de peu par l'opposition selon les résultats provisoires. «Nous avons déposé nos objections auprès des autorités électorales dans l'ensemble des 39 districts d'Istanbul», a déclaré le chef du Parti de la justice et du développement (AKP, islamo-conservateur) pour la province d'Istanbul, Bayram Senocak. «Nous avons identifié des irrégularités qui remettent en cause le principe d'élections justes», a-t-il ajouté. D'après les médias turcs, l'AKP devait également introduire des recours pour contester les résultats à Ankara. D'après les chiffres provisoires, les élections dans les deux plus grandes villes de Turquie ont été remportées par les candidats du bloc d'opposition constitué du Parti républicain du peuple (CHP, social-démocrate) et du Bon parti (droite). La perte de ces deux villes dirigées depuis 25 ans par l'AKP et des formations islamistes qui l'ont précédé est un revers inédit pour Erdogan. Lequel a fait une campagne électorale acharnée pour éviter un vote sanction en pleine tempête économique. 

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc