×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Competences & rh

Asmaa El Arabi: L’humoriste-entrepreneure

Par Tilila EL GHOUARI | Edition N°:5471 Le 12/03/2019 | Partager
asmaa-larabi.jpg

«Asmaa El Arabi, 25 ans, née le 4 novembre, signe astro-illogique, Scorpion, mais en moins «messmoum». J’ai décroché mon bac au lycée Lyautey en 2010 avec Fat’ et Souki (des personnages fétiches de ses stories sur Instagram). J’ai ensuite fait des classes préparatoires (sans Fat’ et Souki), puis une école de commerce en finance d’entreprise».

C’est ainsi que se présente la jeune humoriste Asmaa El Arabi, également connue pour son concept «The Tberguig». Sur un ton ironique et acéré, elle caricature les phénomènes de la société marocaine. Fat’ la bourgeoise snob, Sanaa qui travaille dans un call center, Soumya l’étudiante en comptabilité, Anouar l’amoureux des plantes et bien d’autres qui font rire aux éclats ses abonnés.

«Dans mon entourage, on m’appelle Aicha Lbouwassa, Aicha the Kisser. Love, Laugh, Faith. LLF. Bon cet acronyme n’existe pas mais je me suis toujours dit qu’il fallait s’armer d’anglicismes «classe» pour plaire aux journalistes», ironise-t-elle. A tout juste 25 ans, elle fait sensation et décroche la reconnaissance de ses pairs, comme Jamel Debbouze.

Asmaa est aussi une femme entrepreneure. Elle a créé Silsila, une agence de marketing qui s’occupe des stratégies de communication des entreprises. «Plus sérieusement, dans ma conception des choses, si l’on arrive toujours à extirper de nos quotidiens une raison de rire, et des êtres autour de nous des raisons d’aimer, nous avons tout gagné. Pour cela, poncer son cœur et son esprit jusqu’à temps qu’il puisse émettre et faire pénétrer la lumière…», recommande Asmaa.

T.E.G.

 

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc