×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Formation professionnelle: La réforme pour bientôt

    Par Mohamed Ali Mrabi | Edition N°:5465 Le 04/03/2019 | Partager
    Elle sera présentée lors d'une prochaine réunion présidée par le Roi
    Le Souverain a insisté sur la nécessité d'adopter une approche réaliste

    Après plusieurs reports, le plan de mise à niveau de l'offre de formation professionnelle sera bientôt présenté. C'est ce qui ressort de la séance de travail, présidée par le Roi, tenue jeudi dernier. Le communiqué du cabinet royal a indiqué que «ce programme de mise à niveau est en cours de finalisation».

    Lors de cette réunion, le Roi a insisté sur la nécessité d'adopter une démarche réaliste qui prend en compte, de manière rigoureuse, les priorités, en fonction des besoins de l'économie nationale, du marché du travail et des attentes sociales. Cette refonte du système de la formation professionnelle vise notamment la rénovation des filières et des méthodes pédagogiques. C'est décisif pour la réussite des différentes stratégies sectorielles, dont certaines souffrent d'un déficit en ressources qualifiées.

    Aujourd'hui, le gouvernement est appelé à faire preuve d'innovation pour donner un coup de fouet au système de formation professionnelle. L'idée est de favoriser la préparation de ressources humaines qualifiées, répondant aux nouveaux besoins du marché.

    La stratégie 2016-2021, élaborée par le gouvernement précédent, n'a pas été concluante. Il a fallu l'intervention du Roi pour que l'équipe d'El Othmani se remette au travail. Celle-ci devait rendre sa copie en octobre dernier, avant de demander une rallonge de quelques semaines.

    La séance de travail présidée par le Souverain, jeudi dernier, est la 3e réunion autour de ce sujet. La présentation de la version finale est prévue «lors d'une prochaine et dernière réunion», selon le communiqué du cabinet royal.

    Le système actuel de formation professionnelle a montré ses limites il y a quelques années. Plusieurs défaillances ont été identifiées. Le Conseil supérieur de l'éducation et de la formation avait pointé des «dysfonctionnements structurels». Le modèle adopté pour la formation professionnelle est en déphasage avec la réalité des besoins économiques et sociaux, avec des taux bas d'insertion, selon le Conseil présidé par Omar Azziman.

    M.A.M.  

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc