×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Un nouveau rendez-vous scientifique majeur à Essaouira

    Par Joséphine ADAM | Edition N°:5461 Le 26/02/2019 | Partager
    Échanges, analyses, débats sur les mutations de la société du savoir
    Et sur les défis contemporains de gestion territoriale
    Entre chercheurs, universitaires, artistes et profes- sionnels
    essaouira_sciences_061.jpg

    Essaouira s’intéresse aux territoires innovants pour un premier congrès international organisé jusqu’au 1er mars. La province y présentera son initiative, Essaouira territorial innovation lab, un programme collectif pour un meilleur développement territorial

    Tourisme, entrepreneuriat et changements climatiques. La colonne vertébrale du Congrès international sur les territoires innovants (CITI), installé à Essaouira jusqu’au 1er mars. Et un mot d’ordre: la créativité. Cette 1re édition est une initiative d'un cortège de professeurs de l’université Cadi Ayyad, renforcée par des partenaires locaux, nationaux et internationaux.

    L’objectif étant de s’inscrire comme le rendez-vous scientifique majeur de la ville d’Essaouira. Chercheurs, universitaires, artistes et professionnels ont un vaste programme de sujets à débattre. Pendant 3 jours, il sera question d’entrepreneuriat féminin, familial ou immigré au Maroc, de l’intention d’entreprendre chez les étudiants, des entrepreneurs du web et des startups digitales.

    Les échanges vont également tourner autour de la vision de gouvernance territoriale, du social business, du tourisme durable et responsable ou de l’effet cluster. Parmi la trentaine de pays représentés, certains invités viennent d’Algérie et vont traiter de la valorisation touristique des lieux de mémoire coloniaux dans leur pays, ou du cas de Biskra, une mise en valeur du patrimoine industriel dans une perspective de développement local.

    Les défis qui attendent les villes de l’arrière-pays marocain sont un autre sujet au programme de l’événement, soulignant les opportunités pour un développement touristique culturel. Ici, l’étude de cas concerne la ville de Tafraoute.

    Entre cet enchaînement de tables rondes, symposium ou café Politis, des bouffées d’art. Entre autres spectacles et performances de chorégraphes, chanteurs et musiciens, 2 expositions sont présentées. «Moments partagés» du peintre et graveur My Youssef El Kahfai, et «Najmah» de l’artiste photographe Abdelghafour Benbadryef, enrichie d’un défilé de mode et d’un atelier de tatouage.

    La Fondation Dar Bellarj à Marrakech est pleinement associée à cette édition via son projet social baptisé: «Les mamans douées». L’ADN de la fondation étant son quartier dans la médina. Depuis très longtemps, les femmes au foyer viennent y faire de l’art aux côtés d’artistes et de metteurs en scène.

    Co-organisateur, le Centre international de recherches et de renforcement des capacités (CI2RC) continue d’enrichir son partenariat avec la Fondation Friedrich Naumann pour la liberté au Maroc. «La créativité ne pouvant s’acter que dans une société libre et ouverte», relève le communiqué.

    Une conférence donnée par la fondation aborde une problématique pertinente: «Comment être créatif méthodologiquement?». À ce titre, des représentants de l’Unesco ont fait le voyage pour mettre en place la démarche de labellisation de la ville comme ville créative de l’Unesco. Enfin, l’occasion est aussi de présenter «ETIL» pour Essaouira territorial innovation lab.

    Un tiers-lieu ouvert à l’initiative de la province et de ses partenaires, qui permet de travailler entre structures publiques et privées, collectivités locales, laboratoires universitaires, associations, citoyens, groupements d’usagers... dans le but d’élaborer collectivement de nouvelles solutions et d’essaimer des innovations locales en matière de développement territorial.

    De notre correspendante permanente, S. ADAMS

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc