×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Vignette: Le reçu papier exigé en cas de contrôle

    Par Hassan EL ARIF | Edition N°:5460 Le 25/02/2019 | Partager

    Après la dématérialisation de la vignette automobile en 2016, qui a été au demeurant un franc succès, le législateur n’a pas prévu de dispositif de vérification après paiement. Certains agents en cas de contrôle continuent d’exiger un reçu papier. Or, en 2010 déjà, le gouvernement s’était engagé à doter les policiers, gendarmes et agents de contrôle (relevant du ministère du Transport) de terminaux pour vérifier le dossier des conducteurs via la lecture électronique de leur permis et leur carte grise. Le dispositif n’a toujours pas été déployé. Seule la centaine d’agents de l’Equipement est équipée de lecteurs. La carte grise devait également supporter d’autres applications telles que le péage autoroute, la billettique bus-tramway, le paiement de l’assurance et différentes taxes.

    H.E.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc