×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Médias

    L'UPF Maroc poursuit sa mobilisation pour 2019

    Par Jihad RIZK | Edition N°:5458 Le 21/02/2019 | Partager
    Réseautage, partenariats, réflexion autour de thèmes fondamentaux...
    Renforcement de la formation pour les membres
    upf_maroc_058.jpg

    L'UPF Maroc, qui fait partie d'un réseau de plus de 3.000 membres répartis dans plus de 150 régions du monde, «se doit de devenir un acteur majeur et incontournable face aux nombreux défis qui attendent les médias dans leur ensemble»  (Ph. UPF Maroc)

    «L’Assemblée générale est toujours un moment important dans la vie d’une association car c’est l’occasion d’informer, de faire le point, de rendre compte des actions entreprises et des résultats obtenus», a déclaré Meriem Oudghiri, présidente de l'Union de Presse Francophone, section Maroc, lors du démarrage de son AG le 16 février dernier, tenue au Kenzi Tower de Casablanca. Selon elle, le Bureau de l'UPF Maroc inscrit son action dans le sens de la consolidation des acquis.

    L’action associative dans le domaine des médias, souligne pour sa part un membre du bureau, est «une sorte d’urgence en vue d’agir pour développer la profession et le journalisme francophone et de faire de l’UPF un espace d’échange et de partage».

    La section Maroc, qui fait partie d'un réseau de plus de 3.000 membres répartis dans plus de 150 régions du monde, «se doit de devenir un acteur majeur et incontournable face aux nombreux défis qui attendent les médias dans leur ensemble».

    Concrètement, initier et participer à des actions de réseautage, développer des conventions, des partenariats et des rencontres professionnelles (séminaires, conférences, ateliers, débats…) pour la réflexion autour des thèmes fondamentaux, explique la présidente. Une telle mobilisation s'impose dans un contexte de pleine mutation pour servir de plateforme de veille et anticiper les ruptures.

    Cela passe notamment par des actions concrètes menées tout au long de l'année. C'est d'ailleurs ce qui ressort du rapport moral qui a été approuvé à l'unanimité, ainsi que le rapport financier.

    Au niveau national, l'UPF Maroc reconduit pour 2019 son rendez-vous qui connaît un certain succès, le Tea Time. Cette rencontre régulière permet aux membres de se retrouver pour échanger et débattre entre eux avec un invité de marque choisi pour intervenir sur l'actualité.

    Différents thèmes ont été abordés, tels que le rôle des médias dans les libertés individuelles, la démocratie participative et les mouvements citoyens, la culture et les médias, la nouvelle loi contre la violence à l'égard des femmes, la sauvegarde du patrimoine de Casablanca. Le 26 février prochain, l'UPF Maroc recevra Youness Moujahid, président du Conseil national de la presse.

    Autre événement organisé, la rencontre-débat le 2 mai 2018, à l’occasion des célébrations de la journée mondiale de la liberté de la presse, sur le droit d’accès à l’information et la démocratie participative.

    L'UPF Maroc «ne pouvait rester indifférente au débat ayant accompagné l’élaboration et l’adoption de ce texte. D’autant que, de par son statut d’association, elle considère avec beaucoup d’intérêt les perspectives qu’ouvre la constitutionnalisation du concept de la démocratie participative», explique Meriem Oudghiri.

    Sur le volet renforcement des compétences des journalistes francophones, l'association poursuit son cycle de formations à l’attention de ses membres. Une première session a eu lieu en février 2018 en partenariat avec Orange Maroc sur  les «Réseaux sociaux et e-réputation». La formation sur une journée entière a été assurée par deux intervenants, journalistes de France 24. Le programme pour 2019 est en cours de finalisation.

    L'international aussi

    Au niveau international, l'UPF Maroc a participé aux Assises de la presse francophone à Erevan en Arménie en octobre dernier. Les Assises constituent un événement majeur où se côtoient de grandes personnalités médiatiques et politiques et où se discutent les enjeux et les défis auxquels fait face la presse dans le monde francophone. Cette année, le thème a porté sur les migrations, un domaine dans lequel la politique du Maroc est donnée en exemple. Le prochain rendez-vous des Assises est prévu en novembre prochain à Yaoundé au Cameroun..

    J.R.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc