×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Competences & rh

Rekrute passe à l’intelligence artificielle

Par Karim Agoumi | Edition N°:5451 Le 12/02/2019 | Partager
Matching automatisé, prise de rendez-vous en ligne… De nouveaux outils «smart» pour le site
Objectif: Mieux répondre aux exigences des recruteurs et des demandeurs d’emploi

Rekrute passe à l’intelligence artificielle! Le premier site de recrutement du Royaume propose en effet dès cette année plusieurs nouveautés à la fois innovantes et pratiques pour répondre plus facilement aux nombreuses exigences des demandeurs et des recruteurs. Un moyen pour le groupe d’automatiser ce qui peut l’être et de se concentrer sur son cœur de métier.

La plateforme intègre désormais un matching aligné sur les critères de recherche des entreprises pour mieux satisfaire leurs besoins. Cette nouvelle option permet ainsi de filtrer le nombre de CV reçus en les classant par fonction, niveau d’expérience ou encore lieu de résidence. Au final, seuls les profils recherchés par les recruteurs leur parviennent.

Autre nouveauté tout aussi intéressante, «Kalendar» permet de simplifier considérablement la prise de rendez-vous des candidats en les informant en temps réel des disponibilités de l’organisme. Une fois la plage horaire soigneusement identifiée et sélectionnée, il suffit ensuite de quelques clics pour valider la rencontre professionnelle.

Ce recours à la Big Data facilite considérablement le processus de recrutement du site. Le tout digital, dont le lancement est prévu depuis l’été dernier au sein du groupe, permet en effet d’identifier plus rapidement et efficacement les compétences inscrites en faisant preuve d’objectivité. Une solution qui ne remplacera pas le capital humain du groupe mais lui facilitera néanmoins grandement son travail.

Karim AGOUMI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc