×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    TPME: Coup de pouce européen

    Par Mohamed CHAOUI | Edition N°:5450 Le 11/02/2019 | Partager
    Objectif: augmenter le CA des bénéficiaires de 20%
    De nouveaux mécanismes pour les porteurs de projets verts
    L’appui comprend aussi l’amélioration de la digitalisation des auto-entrepreneurs

    Nouveau soutien en direction des TPME. Cette fois-ci, l’UE et l’Allemagne ont procédé vendredi dernier au lancement d’un projet consistant à apporter un appui financier de 25 millions de DH pour cette population. La gestion est confiée à la GIZ. Pour Alessio Cappellani, chef de la délégation adjoint de l’UE, «ce projet d’appui est une expérience pilote dans la mesure où il permettra de tester plusieurs mécanismes au bénéfice des TPME porteuses de projets d’économie verte».

    L’idée aussi est d’appuyer  les auto-entrepreneurs dans la gestion de leurs activités quotidiennes. Ainsi, Maroc PME, partenaire du projet, interviendra dans le développement des outils de gestion digitale pour les auto-entrepreneurs et d’un annuaire recensant leurs compétences. Car, pour un accès au marché plus large, la mise en relation des auto-entrepreneurs avec des entreprises ou des structures donneuses d’ordre sera facilitée, souligne le chef de la délégation adjoint.

    Selon lui, le projet a pour ambition de permettre l’augmentation de 20% du chiffre d’affaires des TPME bénéficiaires, de créer environ 500 emplois, de promouvoir les projets d’économie verte et d’inciter au moins 50 auto-entrepreneurs à établir des partenariats avec des agrégateurs dans trois régions du Maroc qui seront identifiées au début du projet. Il rappelle que l’économie verte pourrait créer 84.000 emplois au Maroc d’ici 2020, a noté Alessio Cappellani, en citant les chiffres du CESE.

    Surtout que le marché de l’emploi est un véritable casse-tête pour de nombreux jeunes. Ainsi, «la durée du chômage avant le premier emploi est en moyenne de 40 mois, sans beaucoup de soutien, mis à part celui de la famille», note-t-il. Les jeunes femmes ne sont pas mieux loties puisque seulement 31% d’entre elles entament une carrière professionnelle après leurs études. Ces difficultés ne découragent pas des jeunes à sortir de la marginalité  en investissant l’informel.

    Pour le directeur résident de la GIZ,  Lorenz Petersen, les TPME n’arrivent pas encore à déployer entièrement ce potentiel. Surtout que «les mesures du cofinancement présentent une opportunité majeure d’encourager la transformation de l’informel à la formalisation à travers le statut de l’auto-entrepreneur».

    Selon lui, le projet conjoint de l’UE et de la coopération allemande vise à développer des services d’accompagnement innovants aux entreprises  (comme le lancement d’un appel à projets verts), et à promouvoir l’utilisation des solutions numériques, notamment l’amélioration de la présence digitale des auto-entrepreneurs et la conception d’applications mobiles leur facilitant la gestion de leur activité.

    Dispositif d’incitation

    Pour les promoteurs de cette opération, l’objectif vise la croissance durable des TPME, y compris les auto-entrepreneurs. Le projet lancé s’appuie sur trois axes. Le premier vise le développement d’un dispositif d’appui à la croissance verte. Il s’agit de mettre en œuvre une offre d’accompagnement pour la promotion des projets dans ce secteur comme les audits énergétiques, l’introduction de nouveaux outils pour une meilleure gestion des déchets... Le 2e axe cible l’amélioration du dispositif d’incitation et d’accompagnement des auto-entrepreneurs. L’idée est de leur améliorer l’accès aux marchés, aux financements et à alléger les procédures d’enregistrement. Le dernier axe porte sur le soutien des TPME à fort potentiel. Il inclut le financement à travers les réseaux Business Angel et la diffusion des réussites exemplaires. 

    M.C.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc