×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Dossier Spécial

    Spécial Casablanca: Le sursaut d’une ville nouvelle

    Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5449 Le 08/02/2019 | Partager
    Plusieurs ouvrages livrés, d’autres suivront…
    Un budget de 2,4 milliards de DH pour les grandes artères
    Trémie Gandhi, l’axe Zerktouni/Résistance … les nouveaux marchés
    casa-noeud-a-049.jpg

    Vue aérienne du «Nœud A» (situé en face du siège de l’OCP à Casablanca ). Une dizaine de ponts, deux trémies, deux giratoires… le gigantesque chantier du «Noeud A» la route d’El Jadida est stratégique pour la circulation à Casablanca (Ph. SGTM)

    Sidi Maârouf, Aïn Sebaâ, Hay Hassani … Les principales entrées de la ville de Casablanca font l’objet depuis quelques années d’un coup de lifting. Ce qui se traduit par une circulation infernale et des embouteillages monstres, surtout aux heures de pointe.

    C’est le cas notamment pour le chantier du pont à haubans de Sidi Maârouf ou celui des trémies d’Aïn Sebaâ, de Sidi Abderrahmane ou encore Azbane (avant leur ouverture au trafic). Aujourd’hui, plusieurs chantiers (menés par divers intervenants) sont livrés au fur et à mesure. Mais ce n’est pas fini. D’autres seront bientôt lancés sur des points névralgiques de la circulation.

    Les tout premiers chantiers qui arrivent à terme sont ceux chapeautés par Casa-Transports. La SDL, en charge de la mobilité, a en effet supervisé plusieurs ouvrages et aménagements routiers, mis en service depuis quelques mois. Le premier n’est autre que le «Noeud A» situé à l’accès Sud-Est dans les directions de Rabat, Marrakech et El Jadida.

    entree-west-casablanca-049.jpg

    Vue aérienne de  l’entrée Ouest de Casablanca. On y voit au centre la trémie du carrefour Sidi Abderrahman/Route d’Azzemour.  L’ouvrage, ouvert au public, est aménagé sous les voies de passage de la première ligne du tramway, au niveau du carrefour d’intersection entre  bd Sidi Abderrahmane et boulevard Abdelhadi Boutaleb. La longueur du passage souterrain est de 380 m (Ph. SGTM)

    Ce chantier gigantesque a porté sur le réaménagement complet des voies et une modification des schémas de la circulation le long de 3 km, à partir du siège OCP aux carrefours des préfectures et Al Qods (Azbane). Complètement livré, cet axe reste toutefois tributaire de l’ouverture du pont à haubans de Sidi Maârouf.

    Tant que ce dernier n’est pas livré, les problèmes d’embouteillage persistent encore sur les parties Sud-Est. La circulation bloque au niveau de cet échangeur, toujours en travaux, ce qui engendre des bouchons énormes, aggravés par le passage de la ligne 1 du tramway.  

    route-del-jadida-le-rond-point-azbane-049.jpg

    Sur la route d’El Jadida, le rond-point Azbane a été complètement réaménagé. Il s’agit d’un réaménagement complexe sur trois niveaux consistant en le dénivellement du flux de circulation via un second passage souterrain, et la création d’un passage supérieur (pont). L’ouvrage, lancé depuis quelques mois, permettra d’assurer une connexion directe entre Bd Al Qods et la Cité Financière Internationale à travers Bd Omar El Khayam. Ce qui permettra d’améliorer les conditions de circulation pour accéder aux quartiers Sidi Maârouf, Ennasime et Laimoune (Ph. SGTM)

    Le second projet, porté également par Casa-Transports, est celui de la réalisation dans un délai de 12 mois d’une trémie au carrefour Sidi Abderrahman, située à l’accès Est de la ville dans la direction de Sidi Rahal et Azemmour.

    Quant au troisième projet, il porte sur la réalisation d’une trémie, également dans un délai de 12 mois, au niveau de la pénétrante Nord de la ville, dans la zone élargie des croisements de la route de Rabat avec le boulevard Ali Yata et la future ligne T2 du tramway de Casablanca. Mis en service depuis quelques mois, l’ouvrage est censé fluidifier la circulation au niveau de la route de Rabat, et supprimer tout engorgement avec le tramway permettant un accès au Zoo d’Aïn Sebaâ, à la préfecture et aux quartiers avoisinants.

    Les prochains chantiers de Casa-Transports se situent à des points névralgiques, qui risquent d’empirer la circulation et le trafic. Il s’agit en effet de l’aménagement ou la réalisation d’ouvrage sur deux axes principaux : Zerktouni/la Résistance et carrefour du Boulevard Gandhi et la route des Facultés (ou route d’El Jadida).

    La trémie Gandhi devra fluidifier le passage, dans le prolongement du pont à haubans et du «Noeud A», de et vers la sortie de la ville (en direction de l’autoroute de Marrakech et l’aéroport Mohammed V). En attendant, les automobilistes devront prendre leur mal en patience.

    pont-haubant-sidi-maarouf-049.jpg

    D’une longueur de 224 mètres, soit le quart du pont de Bouregreg (800 m), le pont à haubans de Sidi Maârouf devra résorber la congestion de la circulation induite par un trafic exceptionnel de 17.000 véhicules/h en heures de pointe. Ce chantier devrait être livré d’ici mars 2019. Il est aussi censé garantir le bon fonctionnement du carrefour avec le passage du tramway et assurer une liaison fluide avec l’axe Aéroport Mohammed V et les différents centres d’affaires de la zone (dont Technopark, Zénith, Casa Nearshore et CFC) (Ph. UP Prod)

    En effet, le temps gagné au niveau des échangeurs en amont à l’entrée de la ville (Sidi Maârouf et Noeud A) sera perdu au niveau de ce carrefour très pratiqué. Ce chantier, qui en est encore au stade d’études, est composé d’un passage souterrain en 2X2 voies sous le carrefour Gandhi et la plateforme de la ligne 1 du tramway. La longueur de l’ouvrage, qui doit être livré fin 2019, est de 560 mètres. C’est le groupe CID/architecte Aziz EL Hadef qui a décroché le marché des prestations de la maîtrise d’œuvre de ce projet.

    Autre chantier d’envergure, celui du réaménagement urbain de façade à façade de l’axe Résistance/Zerktouni (entre boulevards Mohammed VI et  la Corniche). Il s’agit d’un réaménagement des voiries existantes, des chaussées et notamment les conduites de drainage et d’assainissement. Des couloirs bus sont aussi prévus ainsi que la signalisation horizontale et verticale, l’éclairage public… ou encore l’aménagement des places et des espaces verts tout au long du tracé.

    Une autre SDL opère également dans l’aménagement des routes. Il s’agit de Casa-Aménagements qui intervient pour sa part sur l’embellissement et la mise à niveau d’une grande partie des axes routiers.

    Au programme notamment, le réaménagement ou la construction des chaussées, trottoirs et voies piétonnes, l’assainissement pluvial, l’installation de l’éclairage public, la mise en place du mobilier urbain … Le budget global alloué à cette opération, qui prendra fin en 2020, est de plus de 2,4 milliards de DH, entièrement financés par la Direction générale des collectivités locales (DGCL). Le taux d’avancement des travaux dépasse aujourd’hui les 30%. Parmi les artères concernées, figurent Anfa, My Ismail, Emile Zola, My Slimane, avenue FAR, Pasteur, Abdelkrim Khattabi, Abdelhadi Boutaleb …

    La plus longue trémie livrée fin 2019

    Fin 2019, c’est le délai de livraison de la plus longue trémie du Maroc (avec près 2 km en souterrain). Baptisée Almohades, cette trémie dénivelle tous les carrefours le long des boulevards les Almohades, Sidi Med Ben Abdellah et Zaid ou Hmed pour déboucher sur l’Avenue des FAR après le carrefour Zellaqa. Elle est censée fluidifier la circulation aux abords de l’ancienne médina, la Marina et la gare Casa-Port. Au total, il s’agit d’aménager un tracé de 2.270 m dont 1.890 m en souterrain.
    Quant au budget, il s’élève à 820 millions de DH, répartis entre la DGCL (270 millions), Wessal Capital (250 millions), Al Manar Développement (240 millions) et la Commune de Casablanca (60 millions). Aujourd’hui, plus d’un tiers des travaux (34%) est déjà réalisé. En attendant l’achèvement du chantier, la circulation est infernale sur cet axe (notamment sur av des FAR et à côté de Casa-Port).

    Aziza EL AFFAS

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc