×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Dossier Spécial

    Spécial Casablanca: La rénovation urbanistique à plein régime

    Par Nadia DREF | Edition N°:5449 Le 08/02/2019 | Partager
    Fin des travaux dès mars pour le parking Rachidi, parc de la Ligue arabe, promenade maritime...
    Pour les projets les plus avancés, le taux de réalisation varie entre 92% et 99%
    D’autres chantiers accusent du retard

    Développement de nouveaux pôles urbains intégrés et inclusifs, cadre de vie, infrastructure, développement durable… Casablanca nourrit des ambitions d’avant-gardistes en matière d’urbanisme et d’innovation. Victime de son succès, la ville est confrontée à de multiples défis malgré ses nombreux atouts.

    Plusieurs chantiers de rénovation urbaine enclenchés dans le cadre du plan de développement du Grand Casablanca (PDGC) 2015-2020. Grandes places publiques (Nations-Unies, coupole Zevaco, Rachidi…), parc de la Ligue arabe, la Casablancaise

    Les travaux sont relancés après un léger retard. Le taux de réalisation varie entre 92 et 99% pour les chantiers les plus avancés. Il ne leur reste plus que quelques retouches à réaliser: éclairage, mobilier urbain… Selon les prévisions du maître d'ouvrage délégué Casa Aménagement, mars prochain verra la livraison du parking au sous-sol de la place Rachidi, du parc de la Ligue arabe, de la promenade maritime de la Mosquée Hassan II ainsi que de la Corniche Aïn Diab. La fin prévisionnelle des travaux du zoo de Aïn Sebaâ est prévue en avril prochain.

    En revanche, d’autres projets accusent du retard, notamment ceux dédiés à la réhabilitation et la valorisation du parc urbain du vélodrome et de la coupole Zevaco (communément appelée Kora ardia). Tour d’horizon des différents chantiers lancés.

                                                                               

    • Parc de la Ligue arabe

    parc-de-la-ligue-arabe-049.jpg

    Les travaux de réhabilitation et de mise à niveau du Parc de la Ligue arabe, parc historique de la ville, seront également bouclés en mars prochain. L’état d’avancement est autour de 97%, précise Casa Aménagement. «Ce projet sera réalisé dans le respect des fondamentaux paysagers du début du siècle précédent, ainsi que des standards les plus contemporains en termes de protection de l’environnement, d’équipements et de loisirs», soutient le maître d’ouvrage délégué.
    Le projet consiste à la récupération de la superficie globale du parc (30 ha) ainsi que la réunification des deux parties du site et son ouverture complète sur la ville. Les travaux portent sur la création de parcours sportifs, d’espaces de jeux ainsi que la réhabilitation des espaces verts. En guise d’ouverture sur son environnement, le parc verra la mise en œuvre d’actions visant la sensibilisation et l’éducation à l’environnement, notamment en faveur des jeunes (parcours pédagogique, jardins éphémères d’initiation aux notions de jardinage et de connaissances des plantes,…).
    Pour promouvoir le développement durable, il est prévu l’adoption de nouvelles technologies pour la rationalisation de l’utilisation des ressources naturelles (eau, énergie…). Le coût global du projet s’élève à 100 millions de DH. Il est financé par le ministère de l’Intérieur (35 millions), la commune de Casablanca (45 millions) et la Région de Casablanca-Settat (20 millions de DH).

                                                                               

    • Place Rachidi

    place-rachidi-049.jpg

    L’offre de stationnement au centre-ville sera étoffée avec l’ouverture prévue en mars prochain du  parking se situant sous la place Rachidi. Selon Casa Aménagement, les travaux sont réalisés à hauteur de 99% pour la place Rachidi et 100% pour le parking en sous-sol. Cette mise en service devra pallier la réduction considérable de places de stationnement en surface générée par le réaménagement du parc de la Ligue arabe et la fermeture des rues Abderrahmane Sahraoui et Pierre Marie-Curie. S’ajoute la demande de stationnement qui sera générée par l’activité du Grand théâtre, en cours de construction. Le parking abrite 724 places de parking sur un seul niveau de sous-sol. L’ouvrage dispose de deux entrées et deux sorties ainsi que d’un système de guidage dynamique. Il est accessible aux personnes à mobilité réduite.
    La place Rachidi est aménagée sur une superficie de 18.000 m². Elle devra accueillir diverses manifestations. Le projet englobe également la construction d’un skate park sur une superficie de 4.000 m² ainsi que l’aménagement de pergolas sur les deux côtés de la place. Le projet a nécessité 130 millions de DH financés par le ministère de l’Intérieur (DGCL).

                                                                               

    • Promenade maritime de la Mosquée Hassan II

    promenademosquee_hassan_ii_049.jpg

    Accusant du retard, les travaux de la promenade maritime de la Mosquée Hassan II seront finalisés en mars prochain. 94% des aménagements sont déjà réalisés, précise la SDL Casa Aménagement. Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’aménagement et la mise à niveau du littoral de la région Casablanca-Settat. Il sera réaménagé en un parc urbain donnant sur la mer et ouvert au public. «Conçue pour être une plateforme d’échanges et un lieu de rencontre pour tous les Casablancais, la promenade maritime de la Mosquée Hassan II contribuera à la cohésion sociale, à l’épanouissement des citoyens et à la valorisation de l’attractivité touristique», souligne le maître d’ouvrage délégué. Les travaux couvrent l’aménagement d’une séquence sur 1,5 km et environ 13 hectares incluant un baladoir large, dégagé en bordure d’océan jusqu’à la pointe d’El Hank. Le projet intègre également des espaces de jeux pour enfants, des parcours sportifs (joggeurs, promeneurs, cycles), des aires de repos, des points de rencontres, des kiosques, des sanitaires publics… Le projet est financé par le ministère de l’Intérieur (DGCL) à hauteur de 200 millions de DH. La maîtrise d’œuvre est assurée par le groupement Lemay-Geodata.

                                                                               

    • Corniche Aïn Diab

    corniche-ain-diab-049.jpg

    Là encore, même deadline. Les travaux de réaménagement de la corniche Aïn Diab seront finalisés en mars 2019. L’état d’avancement du chantier est de 75%, précise Casa Aménagement. Le projet vise la mise en valeur de la promenade du boulevard de la Corniche et l’aménagement du boulevard de l’Océan Atlantique. Cette séquence de 3,5 kilomètres comportera des pôles festif, balnéaire et naturel. Des installations offriront aux urbains des espaces de détente, des lieux de promenade, de pratiques sportives en plein air et d’accès direct à la plage, ainsi qu’un magnifique panorama. «Ce projet participera au renforcement de l’attractivité du littoral de la métropole et au développement de la mobilité tout au long de la corniche à travers un aménagement qualitatif et pluriel et des activités enrichies», promet Casa Aménagement. Ce projet structurant, rappelons-le, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la convention relative à la valorisation du littoral de la Région de Casablanca-Settat.
    Le budget global s’élève à 100 millions de DH financés par le ministère de l’Intérieur (DGCL). Les travaux ont démarré en janvier 2018.

                                                                               

    • Parc zoologique Aïn Sebaâ

    parc-zoologique-ain-sebaa-049.jpg

    Le projet de réaménagement de l’ancien zoo d’Aïn Sebaâ, patrimoine casablancais depuis plus de 80 ans, sera transformé en un parc zoologique de dernière génération (Zoo-immersion) pour combler les besoins de la ville en matière d’offre en équipements d’animation. La fin prévisionnelle des travaux est prévue pour avril prochain. L’état d’avancement actuel est de l’ordre de 92%, précise Casa Aménagement. Le parc est réparti en trois aires thématiques et géographiques représentant l’Afrique, l’Asie et l’Amérique. Elles réuniront une collection animalière de plus de 45 espèces. Le complexe abritera également une ferme pédagogique, deux grands espaces de pique-nique, un restaurant ainsi qu’une boutique et deux kiosques. L’investissement global totalise 250 millions de DH. Il est financé par le ministère de l’Intérieur (130 millions de DH), la commune de Casablanca (80 millions) et la Région de Casa-Settat (40 millions).

                                                                               

    • Complexe Mohammed V

    complexe-mohammed-v-049.jpg

    La fermeture du complexe sportif Mohammed V, pour rénovation et mise à niveau, a suscité la colère des supporters des deux clubs casablancais (WAC et RCA). En revanche, cet arrêt momentané a été vécu comme un moment de répit pour les riverains qui souffraient des actes de vandalisme de la part des fans du football et supporters des clubs. Les travaux lancés en juillet en 2015 s’approchent de leur fin. La troisième phase sera bouclée en août 2019. Les réalisations avancent à hauteur de 80%, selon Casa Aménagement. La troisième phase concerne l’aménagement du bassin olympique, de la salle omnisports ainsi qu’un hôtel.
    Inauguré officiellement le 21 août 1983, à l’occasion des 9es Jeux Méditerranéens par Sa Majesté Hassan II, le complexe Mohammed V (ex-stade d’honneur) a été le théâtre des plus grands événements et tournois sportifs organisés au Maroc. Sa rénovation vise à redonner à cette infrastructure chargée d’histoire son éclat d’antan et la hisser au niveau des stades reconnus par les hautes instances pour l’organisation de grandes compétitions internationales d’envergure. Le budget global alloué à cette opération de mise à niveau totalise 220 millions de DH. Les contributeurs sont les ministères de l’Intérieur (40 millions de DH), de la Jeunesse et Sports (130 millions), la commune de Casablanca (30 millions) ainsi que la Fédération royale marocaine de football (20 millions).

                                                                               

    • Coupole Zevaco

    coupole-zevaco-049.jpg

    Pour le moment, il n’y aucune visibilité sur la fin des travaux de réhabilitation de la coupole Zevaco plus connue sous l’appellation «Kora ardia» et son passage souterrain. La relance des travaux a été effectuée en février dernier alors que le projet avait démarré début 2017. L’état d’avancement du chantier est estimé par Casa Aménagement à 25%. Ce projet vise  la préservation de la dimension populaire et symbolique de la coupole et sa reconversion en espace à vocation commerciale et culturelle, précise-t-on auprès de Casa Aménagement. Le budget global alloué à la rénovation et la valorisation est de l’ordre de 30 millions de DH. Il est financé par la commune (2,5 millions de DH) et le groupe koweïtien Al Ajial Holding (11,5 millions de DH). Le reste, soit 16 millions de DH,  est alimenté par d’autres contributeurs.

                                                                               

    • Parc Vélodrome

    parc-velodrome-049.jpg

    La réhabilitation et reconversion du vélodrome en un parc urbain vient répondre aux attentes des publics tout en conservant la dimension patrimoniale et la mémoire des lieux est très attendue. Un chantier qui prend son temps au grand malheur des Casablancais. Les travaux ont été lancés en septembre dernier. Selon les prévisions de Casa Aménagement, ils seront bouclés en mars 2020. Le projet porte sur la création d’un parc urbain qui intégrera des espaces de loisirs, une piste cyclable, une aire de jeux, des espaces verts ainsi qu’un restaurant. Le budget global alloué à ce chantier s’élève à 130 millions de DH. Il est financé par les ministères de l’Intérieur (20 millions de DH), de la Jeunesse et Sports (5 millions) ainsi que la région de Casa-Settat (5 millions de DH).

    Nadia DREF

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc