×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Competences & rh

    Orientation professionnelle: YM Africa dresse son bilan

    Par Karim Agoumi | Edition N°:5441 Le 29/01/2019 | Partager
    L’ex «Maroc stagiaire» a sensibilisé près de 800.000 jeunes en 2018
    Guide-métiers, mises en contact, réseautage, présentations détaillées…

    Plus connu sous son ancien nom «Maroc Stagiaire», la startupYouth Media Africa (YM Africa) a permis d’orienter et d’accompagner plus de 800.000 jeunes dans leur insertion professionnelle en 2018. Une performance atteinte grâce à son programme couvrant toutes les étapes clés de l’employabilité, allant du choix de la formation jusqu’à la recherche de l’emploi adéquat.

    Près de sept applications web ont ainsi été développées et enrichies au cours de cette année par le groupe, lequel cible avant tout la tranche d’âge des 15-25 ans. Guide-metiers.ma, tout d’abord, est une plateforme conçue pour orienter les étudiants. Elle présente aux visiteurs près de 2.500 fiches de postes ainsi que bon nombre de tests métiers.

    «Identifier la formation qui nous correspond le plus s’avère particulièrement stratégique pour être épanoui une fois en poste», précise ainsi le directeur de l’organisme Youssef El Hammal. L’application Bourses-etudiants.ma, quant à elle, donne accès à pas moins de 10.000 bourses d’études aussi bien au Maroc qu’à l’étranger ainsi qu’aux multiples solutions de financement bancaires existantes.

    Autre appli particulièrement utile, Agenda-ecoles.ma informe régulièrement les étudiants des évènements organisés par les grandes écoles privées du Royaume.

    Objectif: permettre aux jeunes d’assister au plus grand nombre possible de conférences et de forums pour développer leurs soft-skills. Enfin, le site Clubs-etudiants.ma encourage les jeunes à rejoindre le monde associatif via la création d’un réseau virtuel.

    Le recrutement et l’entrepreneuriat ne sont pas non plus en reste. Ainsi, Stagiaires.ma a mis en contact pas moins de 400.000 étudiants et 35.000 recruteurs au cours de cette année. Objectif: mettre la main sur un stage et éventuellement un premier emploi. Start-up.ma, quant à lui, a permis à de nombreuses startups d’entrer en contact avec des organismes spécialisés dans l’accompagnement et le financement.

    Un programme qui vise avant tout à orienter stratégiquement les jeunes en leur donnant la possibilité d’exploiter leurs talents tout en développer parallèlement les compétences recherchées par les employeurs. «Un moyen de contribuer à améliorer sensiblement leur taux d’employabilité», souligne El Hammal.

    K. A.

     

     

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc