×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Le Siam sur la trajectoire de la maturité

    Par Abdelaziz GHOUIBI | Edition N°:5440 Le 28/01/2019 | Partager
    L’ emploi au centre de la 14e édition
    1.500 exposants de 72 pays attendus

    Le coup d’envoi de la commercialisation du Salon international de l’agriculture au Maroc a été donné vendredi dernier à Casablanca. L’évènement qui se déroulera  du 16 au 21 avril prochain à Meknès se veut en phase avec la nouvelle orientation du plan Maroc Vert. Celle d’assurer l’émergence d’une classe moyenne agricole.

    D’où le choix de la thématique qui s’inspire du dernier discours royal.  L’agriculture, levier de l’emploi et avenir du monde rural, «interpelle tous les acteurs du secteur à saisir les nouvelles perspectives du développement», souligne  le commissaire du salon, Jawad Chami. Le Siam prévoit d’accueillir 1.500 exposants venant de 72 pays et table sur 1 million de visiteurs.

    Le programme scientifique est tout aussi fourni. Pas moins de 35 conférences et tables rondes seront organisées durant les 6 jours du salon. Déployé sur une superficie globale de 180.000 m² dont 100.000 m² couverts, le Siam se décline en 10 pôles spécialisés.

    Rendez-vous annuel incontournable, le Siam s’affirme comme la vitrine représentative de l’ensemble des filières agricoles. En particulier, celles orientées vers l’export. La manifestation est également réputée pour être l’occasion de la signature de conventions entre l’Etat et les professionnels. Il en est de même pour la coopération internationale.

    Des délégations officielles conduites par de hauts responsables visitent le salon. Et les rencontres avec leurs homologues marocains débouchent sur plusieurs  accords de financement de projets.

    Comme les éditions précédentes, le Siam fait également la part belle aux produits du terroir. De nombreuses coopératives y participent à titre gracieux et commercialisent leurs produits sur place. Les spécificités régionales ne sont pas en reste. Les 12 régions animent des espaces conséquents pour communiquer sur leurs réalisations et projets lancés.

    L’une des nouveautés de cette 14e édition réside dans la présence pour la première fois de grands opérateurs. Sans vouloir dévoiler la liste, le Commissaire du salon estime qu’il s’agit «d’acteurs majeurs dans la chaîne de valeur des produits agricoles».

    Autre nouveauté annoncée,  la mise en place d'un salon B2B au niveau de chaque pôle. A charge pour les professionnels de s’inscrire via le site internet du Salon.

    La Suisse, pays à l’honneur

    Cette année l’honneur échoit à la Confédération Helvétique. La Suisse, pays agricole par excellence, constitue aussi un marché rémunérateur à l’import.
    Tout en restant familiale, l’agriculture suisse  fait une large place à la recherche/développement y compris en technologie de pointe (drones et robots) afin de rendre le secteur plus moderne et innovant dans le respect de l’environnement. La Suisse consacre ainsi près de 3% de son PIB à la R&D.
    Leader de la production agroalimentaire, le pays occupe une place importante en ce qui concerne la consommation de produits bio. Les ménages y dédient 9% de leur budget.  Et le nombre des fermes bio s’élève à plus de 6.600 unités dont la moitié est située en régions montagneuses.
    Dès 1956, le gouvernement suisse a reconnu l’indépendance du Maroc. Avec une coopération vieille de plus de 60 ans les relations maroco-suisses sont jugées excellentes. En témoigne la présence des opérateurs helvétiques au Maroc. Le pays compte pour le 7e investisseur étranger. La chambre suisse du commerce fait preuve d’un dynamisme soutenu.

    A.G

                                                                        

     Pôle élevage: La grande attraction

    siam_040.jpg

    De tous les pôles qui structurent l’exposition, celui de l’élevage attire le plus avec l’espace dédié à la vente des produits du terroir. Le pavillon est en effet le rendez-vous de référence en matière de production animale. Il représente le top des races ovine, bovine et caprine les plus performantes du pays. Divisé en deux parties, l’espace dédié à l’exposition des animaux est le seul pôle vivant.

    C’est aussi le lieu des concours animaux, des représentations, ainsi que des shows équestres. Il est l’occasion de découvrir les plus beaux spécimens du royaume, choisis lors d’une première sélection régionale et dont les plus belles bêtes des différentes races et régions gagnent des trophées et des certificats de performance.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc