×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Brèves Internationales

    Par L'Economiste | Edition N°:5438 Le 24/01/2019 | Partager

    ■ USA: Les négociations avec la Chine maintenues

    trump_038.jpg

     

    Les négociations avec la Chine sont toujours sur les rails, a fait savoir la Maison-Blanche, tenant à rassurer des marchés très nerveux. Elles tentent de mettre un terme à la guerre commerciale qui oppose Washington et Pékin. Selon les médias étrangers, ces réunions préparent le terrain à la venue dans la capitale américaine du vice-Premier ministre chinois Liu He, négociateur commercial en chef de Pékin, les 30 et 31 janvier 2019. Celui-ci négociera en particulier avec Robert Lighthizer, le représentant américain au Commerce, en charge des négociations commerciales internationales. Après une rencontre avec son homologue chinois Xi Jinping le 1er décembre à Buenos Aires, le président américain Donald Trump a accepté une trêve de trois mois dans l'imposition des tarifs douaniers punitifs qu'il a mis en œuvre depuis le printemps. La pause doit permettre aux deux parties de trouver un accord pour réduire le déficit commercial et de lancer une offensive contre les pratiques jugées déloyales par les Américains, comme le transfert supposé forcé de technologie ou le non-respect de la propriété intellectuelle.

    ■ Davos: Européens et Chinois sur le devant de la scène

    davos_038.jpg

     

    Après le président brésilien Jair Bolsonaro, invité vedette de l'édition 2019 du Forum de Davos, c’était au tour des Européens et des Chinois d'occuper, mercredi 23 janvier 2019, le devant de la scène. Tous les yeux étaient rivés sur le vice-président chinois Wang Qishan et son discours. Le Forum devait accueillir des discussions informelles entre les deux parties, mais le président Donald Trump et l'ensemble de sa délégation ont renoncé à y participer pour cause de shutdown. Les Européens ont eu également l'occasion de se faire entendre à Davos. C’était le cas de la chancelière allemande Angela Merkel, mais pas le président français Emmanuel Macron, retenu cette année à Paris, en pleine crise des «gilets jaunes». Des interventions des chefs de gouvernement italien Giuseppe Conte et espagnol Pedro Sanchez étaient à l’ordre du jour. Le tout alors que le Brexit occupe tous les esprits. La Première ministre britannique Theresa May a annulé elle aussi sa venue dans les Alpes suisses.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc