×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Maghreb Oxygène veut surfer sur les bonnes perspectives de l’industrie

    Par Moulay Ahmed BELGHITI | Edition N°:5434 Le 18/01/2019 | Partager
    Le producteur de gaz prévoit de porter son chiffre d’affaires à 240 millions de DH en 2019
    Ralentissement du résultat net en prévision à 12,5 millions de DH
    Un nouveau plan d’entreprise en cours d’élaboration
    maghreb_oxygene_034.jpg

    Mox est une valeur sûre à la Bourse de Casablanca. Elle affiche une hausse supérieure à 91% depuis 2016. Elle est même parvenu à surperformer le marché (-12%) avec une amélioration de près de 16% de son cours l’an dernier

    Les perspectives à moyen terme pour Maghreb Oxygène (Mox) semblent prometteuses. La filiale du groupe Akwa compte, en effet, profiter du cycle haussier dans lequel se sont installés les secteurs de l’industrie et de la santé sur le plan national.

    La stratégie industrielle, lancée en 2014, devrait permettre de générer un demi-million d’emplois dans le secteur et un accroissement de la part de l’industrie dans le PIB de 14 à 23%. Cette hausse se traduirait par une augmentation de la demande adressée aux fabricants de gaz industriels et médicaux.

    Ce qui constitue une véritable opportunité pour la société. Pareil pour le secteur de la santé qui connaît une nouvelle dynamique avec notamment le renforcement de l’offre hospitalière, l’ouverture du capital des cliniques privées et la mise en place d’une couverture sociale pour les indépendants. Ce nouvel élan ne manquerait pas de se répercuter positivement sur le marché des gaz médicaux et des installations de systèmes de distribution des fluides médicaux, ou encore des équipements médicaux.

    En prévision pour les deux prochaines années, la société cotée en Bourse depuis 1999 a mis en place un plan d’action par le biais duquel elle envisage de renforcer sa politique qualité, de maintenir la croissance de ses réalisations commerciales et améliorer ses performances financières.

    Dans le pipe également, l’élaboration du prochain plan stratégique. Il devrait être dans la lignée du dernier plan qui reposait sur l’augmentation de la part de marché à travers l’innovation, le positionnement sur les niches viables et l’amélioration de la compétitivité. L’ancien plan a également privilégié le pilotage de près de l’ensemble de ses coûts structurels.

    Fort de ce contexte, Mox table sur une légère croissance moyenne annuelle (+0,3% sur la période 2017-2019) du chiffre d’affaires qui devrait atteindre les 250 millions de DH à fin 2019. Le résultat net décroîtrait sur la période de 2,4% pour se chiffrer à 12,5 millions de DH à fin 2019.

    Le management rappelle, cependant, le caractère incertain de ces prévisions qui ne tiennent pas compte de projets exceptionnels potentiels non encore confirmés. Pour ce qui est des investissements, ils devraient culminer à 58 millions de DH sur la période 2018-2020. Ils devraient comprendre le projet informatique et le réaménagement de certains locaux qui avaient été reportés.

    Moulay Ahmed BELGHITI

     

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc