×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Nouveau chantier de trémie à Casablanca

    Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5423 Le 02/01/2019 | Partager
    Elle est prévue au niveau du carrefour Roudani/Gandhi
    Démarrage des travaux préparatoires dès mi-janvier 2019
    Livraison dans 14 mois
    tremie-casablanca-023.jpg

    Longue de 2,2 km, la trémie des Almohades (du nom du boulevard éponyme), reliera la mosquée Hassan II, la Marina et la gare Casa-Port au Bd des FAR. Elle doit être livrée fin 2019 (Ph. Casa-Aménagements)

    Avis aux automobilistes casablancais. Un nouveau chantier de voiries sera bientôt lancé, cette fois-ci sur l’axe Roudani/Route des Facultés. Les travaux préparatoires pour l’aménagement d’une trémie au carrefour de ces deux artères seront lancés mi-janvier, selon une source auprès de Casa-Transports, SDL qui pilote ce nouveau chantier.

    Au programme: un passage souterrain en 2x2 voies sous la plateforme de la ligne 1 du tramway. D’une longueur de 560 m (soit à peu près la même taille que la trémie Dakar sur Bd la Résistance), la trémie de 2x2 voies devra être livrée dans 14 mois à compter de la date de démarrage des travaux. Il s’agit d’une solution censée réduire l’encombrement au niveau de ce point noir de circulation.

    D’autant plus que la nouvelle trémie se trouve sur la trajectoire du pont à haubans de Sidi Maârouf et le Nœud «A». Ce qui permettra aux automobilistes qui empruntent cette entrée de la ville (venant de toutes les directions: aéroport, Marrakech, Rabat, El Jadida…) d’accéder plus rapidement au centre-ville, sans être bloqués au niveau des carrefours.

    Ceci est valable aussi pour ceux qui partent du centre-ville vers ces mêmes destinations. Mais si aujourd’hui, le Nœud «A» est opérationnel, le pont à haubans, qui en est à ses phases finales, n’est pas encore ouvert à la circulation. Les aménagements sous l’ouvrage (voiries et giratoires) ne sont pas encore finalisés, ce qui en fait l’un des plus gros points noirs de la circulation.

    Pour l’heure, Casa-Transports a déjà lancé les appels d’offres pour la prestation du bureau de contrôle  et la transplantation des arbres et palmiers. L’entreprise qui prendra en charge l’aménagement n’est pas encore connue, en attendant le lancement de l’appel d’offres. Quant au coût, dont le montant n’est pas encore dévoilé, il sera certainement similaire à celui de la trémie de Dakar, qui a à peu près les mêmes dimensions (650 m), soit autour de 240 millions de DH.

    Pour rappel, plusieurs trémies ont été ouvertes au public depuis quelques mois. Il s’agit de la trémie du carrefour bd Sidi Abderrahmane (sur la route d’Azemmour), celle de Aïn Sebaâ (à côté du zoo), sans oublier les deux trémies situées sur la route d’El Jadida (carrefours Azbane et les facultés).

    Un autre projet de trémie est actuellement en cours de réalisation à côté de la gare Casa-Port. Il  consiste  en  la  construction  d’une  trémie  dénivelant  tous  les  carrefours le long des boulevards Les Almohades, Sidi Mohammed Ben Abdellah et Zaid ou Hmed et débouchant sur l’Avenue des FAR après le carrefour Zellaqa.

    L’aménagement concerne un tracé qui totalise un linéaire de 2.270 m dont 1.890 m en souterrain. Il s’agit là de la plus grande trémie de Casablanca, dont le coût global s’élève à 820 millions de DH. L’état d’avancement des travaux (démarrés durant l’été 2017) est de 40%. Quant à l’ouverture, elle est programmée pour fin 2019.

    Aziza EL AFFAS

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc