×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Une trémie pour faciliter l’accès à Tanger Free Zone

    Par Ali ABJIOU | Edition N°:5422 Le 28/12/2018 | Partager
    Elle sera la septième à entrer en service
    Fluidification de la circulation, un avantage non négligeable
    tremis_tanger_free_zone_022.jpg

    Les trémies ont permis de fluidifier la circulation,  pour le grand bonheur des automobilistes de la ville de Tanger qui ont gagné un temps précieux sur leurs trajets (Ph. Adam)

    Une nouvelle trémie à Tanger. Les autorités de la ville viennent de lancer un appel d’offres pour un tunnel routier qui sera placé au rond-point Gzenaya, à l’entrée de Tanger Free Zone (TFZ).

    A l’image des autres tunnels installés dans la ville, il aura pour tâche de séparer le trafic dans cette intersection, entre la route nationale RN1 en direction d’Asilah (et qui mène aussi à l’échangeur autoroutier) et celle desservant la zone franche. Cette intersection est l’un des derniers points noirs qui restent dans le sens de la pénétrante vers le centre-ville.

    Le tracé de cette trémie, dont le maître d’ouvrage est l’Agence de développement du nord, et le maître d’ouvrage délégué la wilaya de Tanger, est plutôt classique. Il présente une configuration composée de deux rampes d’accès, un giratoire supérieur et des aménagements complémentaires, comme des trottoirs et des dispositifs de drainage des eaux de pluie.

    Dans le cas concret du rond-point de Gzenaya, il sera possible d’éliminer ou de réduire les désagréments de l’entrée de la zone franche et ses embouteillages devenus habituels, surtout lors des heures de pointe. Le flux de minibus de transport est tel que des files kilométriques se forment tôt le matin et en début d’après-midi, tous les jours de la semaine. Un phénomène qui fort probablement diminuerait en intensité avec le projet.

    La trémie de Gzenaya permettra, en outre, de compléter le tracé allant de la sortie de l’autoroute vers le centre-ville de Tanger, qui dispose déjà de trois autres similaires, la ville en disposant de six au total. Ces infrastructures ont permis de fluidifier la circulation en séparant les flux interurbains de ceux intra-urbains. Il sera de la sorte possible de faire tout le trajet sans devoir s’arrêter, ce qui réduit le temps de parcours de pratiquement la moitié, et de le faire passer sous la barre des 20 minutes.

    En effet, les trémies construites à Tanger ont permis de notables améliorations en évitant les embouteillages sur les différents axes où elles ont été installées. C’est le cas particulièrement sur le rond-point de la Ligue arabe, l’un des plus importants, mais aussi sur celui de la gare ferroviaire, le plus récent.

    De notre correspondant permanent, Ali ABJIOU

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc