×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

Les viols doublent mais encore...!

Par Faiçal FAQUIHI | Edition N°:5378 Le 24/10/2018 | Partager

Une statistique inquiétante! Les viols sont passés de 800 cas en moyenne par an à 1.600 en 2017, selon le ministère public. La défloration avec violence ou circonstances aggravantes (comme sur un mineur ou un handicapé) n’est pas comptabilisée comme un viol! La justice a dû traiter 2.149 affaires l’année dernière. A l’instar du viol, la défloration est intégrée dans les crimes portant atteintes à la famille et aux mœurs. Ceux-ci totalisent 35.000 cas en 2017 contre un peu plus de 32.500 en 2016.

 

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc