Régions

Aérien: Tanger se connecte à Marrakech, Agadir et Fès

Par Ali ABJIOU | Edition N°:5363 Le 03/10/2018 | Partager
Neuf fréquences hebdomadaires pour doper le tourisme
Le transporteur retenu est Air Arabia
air-arabia-063.jpg

L’aéroport de Tanger sera connecté dès ce mois aux villes de Marrakech, Agadir, Nador et Fès, un plus pour le secteur hôtelier local (Ph. Adam)

La Région de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma veut booster sa connectivité aérienne. Lors de la session d’octobre, les membres du conseil de la Région ont approuvé à l’unanimité une série de conventions portant sur la mise en place de connexions aériennes intérieures avec les villes de Marrakech, Agadir, Nador et Fès dans le cadre d’un programme tri-annuel devant s’étaler jusqu’en 2021.

Ces accords totalisent neuf fréquences hebdomadaires pour un montant total subventionné de 38,52 millions de DH. Les accords approuvés par le Conseil de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma seront signés avec les conseils régionaux respectifs de ces villes et porteront sur la mise en place de liaisons aériennes hebdomadaires avec comme opérateur la compagnie Air Arabia.

La connexion avec Marrakech démarrera dès ce mois avec trois fréquences hebdomadaires, le prix facturé sera de 300 DH à l’aller, une tarification qui pourrait être revue si le prix du baril du pétrole venait à dépasser la barre des 60 dollars. Le vol sera subventionné à parts égales par les Conseils des deux régions concernées, Tanger-Tétouan-Al Hoceïma et Marrakech-Safi à hauteur de 14,4 millions de DH chacun sur toute la durée de l’accord.

Pour les connexions reliant Tanger à Agadir, Nador et Fès, la périodicité retenue a été de 2 fréquences hebdomadaires avec une subvention globale de 24,12 millions de DH. Pour le conseil de la région, l’objectif de la mise en place de ces liaisons répond à un souci de développement du tourisme intérieur mais aussi de développement socio-économique de ces destinations.

Tanger-Tétouan-Al Hoceïma capitalise sur son expérience en matière de lancement de lignes aériennes. Elle avait déjà mis sur orbite la liaison Casablanca-Tétouan-Al Hoceïma en 2015 en accord avec la Royal Air Maroc, suivie par une deuxième connexion à partir de Tanger en 2017.

Cette connexion a permis de rapprocher la ville enclavée d’Al Hoceïma et de la rendre à moins d’une heure de Tanger et Tétouan. Par route, Al Hoceïma et ses merveilleuses criques se trouve à plus de quatre heures de Tanger via la rocade méditerranéenne. Une route d’une grande beauté mais qui souffre très souvent de coupures dues aux intempéries.

De notre correspondant permanent, Ali ABJIOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc