Economie

TangerMed: +200% de flux début septembre

Par Ali ABJIOU | Edition N°:5352 Le 18/09/2018 | Partager
100.000 passagers, en majorité des MRE
Et un total de 1,74 million du 5 juin au 15 septembre

L’opération Marhaba 2018 restera gravée dans les esprits, surtout les derniers jours du mois d’août. Considérée comme l’un des plus grands mouvements transfrontaliers du monde, elle n’a pas dérogé à la règle cette année, avec le transit de 1,74 million de passagers et 465.000 véhicules du 5 juin au 15 septembre. Une grande partie d’entre eux est passée par le port de TangerMed lors de la semaine noire du 27 août au 2 septembre.

Lors du premier week-end de septembre, le port a enregistré le passage de plus de 100.000 passagers (+200% sur un an), dont une écrasante majorité de MRE de retour dans leurs pays de résidence, talonnés par la fin des vacances et la reprise de l’année scolaire dans leurs pays respectifs.

Ce flux exceptionnel était la conséquence d’un hasard de calendrier, avec la fête du mouton, et la faiblesse de la capacité du port espagnol d’Algésiras, selon l’autorité portuaire de TangerMed. A cela, il faut ajouter le nombre important de MRE venus des autres ports du Maroc, et qui n’avaient pas trouvé de billets pour le retour, des passagers que le port ne pouvait refouler. Ces flux ont provoqué des goulets d’étranglement avec un rythme qui avait atteint, le mercredi 29 août, son maximum, avec 53.000 passagers et près de 10.000 véhicules.
Les temps d’attente sont passés en quelques jours de 2 à 18 heures avec un bouchon de plusieurs kilomètres sur la route nationale 16 et sur l’autoroute menant au port TangerMed. Un flux de passagers qui a pris de court les responsables de l’opération Marhaba, qui s’attendaient à un flux maximal de 43.000 passagers. Cela a démontré les faiblesses de l’associé espagnol, Algésiras.

Des mesures exceptionnelles ont été prises, comme l’interchangeabilité des billets, permettant de réduire nettement la pression sur les quais en embarquant les véhicules et les passagers, en fonction de leur arrivée, et quelle que soit la compagnie avec laquelle ils ont pris leur billet. Ensuite, les autorités portuaires ont mis en place des rotations supplémentaires nocturnes, une mesure jamais mise en place auparavant.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc