Régions

Casablanca: Chaises musicales chez les SDL

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5349 Le 13/09/2018 | Partager
Youssef Draiss et Jamal Chaârani nommés gouverneurs
Casa-Transports et Casadev fusionnent
Casa Patrimoine dissolue
sdl_casa_belabed_jouahri_049.jpg

Nabil Belabed (à gauche) assure désormais la direction générale de 2 SDL: Casa-Transports et Casadev. La cérémonie de passation des pouvoirs a eu lieu lundi 10 septembre au siège de Casa-Transports à la Marina de Casablanca (Ph. L’Economiste)

Après 4 ans d’existence, les premiers ajustements se font à la tête des 6 sociétés de développement local à Casablanca. Pour cette rentrée, plusieurs DG de ces jeunes structures ont été nommés à d’autres fonctions ou muté aux commandes d’une autre SDL.

C’est le cas de Youssef Draiss, jusqu’ici DG de Casa-Transports, qui a été nommé en août dernier gouverneur de la préfecture de Témara-Skhirat. A son actif, la réalisation des lignes 1 et 2 du tramway, ainsi que plusieurs projets liés à la mobilité dont des ouvrages d’art et routiers. Draiss est remplacé par Nabil Belabed, qui cumulera désormais les postes de DG de Casa-Développement (stationnement) et Casa-Transports (tramways/mobilité).

«La fusion entre ces 2 entités est logique puisqu’elles s’occupent d’activités liées à la mobilité», commente une source bien informée. La cérémonie de passation de pouvoirs entre Draiss et Belabed a eu lieu lundi 10 septembre. Pour rappel, Casa-Transports a été créée en 2009 pour réaliser un ensemble de lignes de transport en site propre.

Après le succès du projet de la 1re ligne de tramway, les pouvoirs publics ont pris la décision d’accélérer la mise en place de l’ensemble des recommandations du PDU (Plan de déplacements urbains) en lui allouant un montant de 18 milliards de DH, soit près de la moitié du budget consacré au plan de développement du Grand Casablanca (PDGC).

La SDL doit aujourd’hui construire 2 autres lignes de tram (76 km en tout), 2 lignes de bus à haut niveau de service (BHNS) sur 22 km et 15 parkings relais. S’y ajoute l’élaboration du schéma directeur de stationnement.

Pour sa part, Jamal Chaârani, jusque-là DG de Casa Prestations (en charge des équipements communaux tels que les abattoirs, les marchés de gros…), assume dorénavant les fonctions de gouverneur attaché à l’administration centrale du ministère de l’Intérieur. Son remplaçant n’est pas encore nommé officiellement.

C’est la SDL qui cumule le plus de dossiers épineux liés à la gestion des équipements économiques (abattoirs, marchés de gros de volailles et de fruits et légumes…). Elle gère aussi le secteur très controversé de la propreté, en assurant le suivi et le contrôle des délégataires. D’ailleurs, c’est Casa Prestations qui supervise les appels d’offres pour la collecte des ordures et la gestion de la décharge de Médiouna (dont l’ouverture des plis est imminente).

Pour le moment, Driss Mly Rchid (DG de Casa-Aménagement) et Mohamed Jouahri (DG de Casa Events & Animation) assurent toujours leurs fonctions à la tête de leurs  structures respectives. Alors que la 6e SDL, Casa Patrimoine, a tout simplement disparu. Ses dossiers relatifs à la restauration du patrimoine (cathédrale Sacré-Cœur, copule Zevaco, marché central…) sont confiés à Casa-Aménagement.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc