Entreprises

Automobile: L’indien Varroc parie sur le Maroc

Par Ali ABJIOU | Edition N°:5348 Le 12/09/2018 | Partager
Le groupe décroche un prêt de 170 millions de DH de la Berd
Pour financer une usine et un centre de développement à Tanger
Il fournira Renault et PSA en systèmes d’éclairage externe
varroc_048.jpg

C’est à Tanger Automotive City que Varroc prévoit de s’installer. L’équipementier avait annoncé, fin 2017, son objectif de mettre en place une véritable base industrielle au Maroc. Elle comprendra, outre l’usine, un centre de développement de produits. L’investissement total n’a pas été dévoilé (Ph. Varroc)

Et encore un investisseur indien qui mise sur le Maroc. Après Rajneesh Mittal, qui a récemment mobilisé 100 millions de dollars pour la construction d’une usine de plastique PET à Tanger, c’est au tour de Varroc de tenter l’aventure marocaine.

L’équipementier automobile a récemment signé un accord de prêt portant sur 16 millions d’euros (près de 170 millions de DH) avec la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD). Le montant servira à financer l’installation d’une usine à la Tanger Automotive City, et la création d’une centaine d’emplois sur la période 2018-2024. L’unité spécialisée dans les systèmes d’éclairage fournira les chaînes d’assemblage de Renault à Tanger, et celles de PSA à Kénitra.

Varroc fait partie des 26 équipementiers du secteur de l’automobile ayant signé, en décembre 2017, des contrats d’investissements avec l’Etat dans le domaine de l’équipement automobile. Varroc avait annoncé à l’époque son objectif de mettre en place une véritable base industrielle. Elle comprendra, outre l’usine, un centre de développement de produits, dont l’investissement n’a pas été dévoilé.

L’usine et le centre prévus devront participer à la création de plusieurs centaines d’emplois dans différentes spécialités, selon l’équipementier. La production concernera des systèmes d’éclairage externe de nouvelle génération pour l’industrie automobile.

La proximité avec le complexe portuaire TangerMed, l’un des plus grands d’Afrique, est aussi un élément supplémentaire d’attractivité pour Varroc. L’équipementier pourrait, d’un côté, sécuriser ses approvisionnements en matière première, et de l’autre, s’assurer un accès direct aux routes maritimes internationales. Cela lui permettra de  fournir tout client, en particulier les usines automobiles européennes.

Pour Varroc, il s’agit d’un pas de plus dans le cadre de son développement international après la Pologne, où une première installation vient d’être effectuée, et le Brésil où de nouvelles unités viennent d’être inaugurées.

A noter que Varroc Lighting Systems fournit des systèmes d’éclairage complets, ainsi que des systèmes de contrôle électroniques dédiés à plusieurs constructeurs de quatre ou deux roues, dont des marques prestigieuses comme Audi, Range Rover ou Honda.

Son histoire démarre en 2012 avec le rachat de la filiale éclairage de Visteon, qui a derrière elle plus d’un siècle d’existence en tant que fournisseur en solutions d’éclairage, notamment pour Ford.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc