×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Régions

    Des femmes leaders décidées à bousculer la culture machiste

    Par Stéphanie JACOB | Edition N°:5343 Le 04/09/2018 | Partager
    Women In Africa, le 1er Club international de femmes à haut potentiel en Afrique
    De retour à Marrakech les 27 et 28 septembre pour un 2e sommet mondial
    Tout un réseau motivé à imposer un nouveau modèle de leadership
    femmes-leaders-043.jpg

    A travers son Entrepreneurs’club, WIA Initiative identifie les créatrices d’entreprises innovantes et repère les meilleurs business models du continent. L’idée est de leur donner accès à une médiatisation panafricaine et internationale, et à un large réseau de leaders et d’investisseurs (Ph. Rawpixel)

    Elles sont à la fois femmes, africaines et leaders, et elles ont beaucoup de potentiel. Women In Africa (WIA) Initiative, fondée par Aude de Thuin, est une plateforme internationale de développement économique et d’accompagnement, qui leur est dédiée.

    Car si les femmes représentent la moitié de la population africaine et produisent 62% des biens économiques, elles ne sont que 8,5% à être salariées. L’objectif est de changer la donne. Le réseau WIA et ses 27 ambassadrices représente un maillage mondial proactif et vertueux qui espère bien imposer un nouveau modèle de leadership, loin de la culture machiste. Ces femmes puissantes s’affranchissant aussi de la vision obsolète d’une Afrique misérabiliste et dépendante.

    Pour la 2e année consécutive, le réseau WIA organise son sommet annuel mondial à Marrakech. Les 27 et 28 septembre prochain, ce grand rendez-vous s’intéressera à des thèmes majeurs tels que la confiance envers l’Afrique, envers les femmes africaines, la confiance que les hommes aussi doivent leur témoigner, et celle des femmes envers elles-mêmes. Un focus sera mis sur l’éducation des femmes, sachant que le dernier rapport de l’ONG ONE indique que sur les 10 pays les moins bien notés en matière d’accès à l’éducation des filles dans le monde, 9 sont africains.

    Rappelons que le WIA Initiative a différents champs d’attaque. Son Entrepreneurs’club permet d’identifier des créatrices d’entreprises innovantes, et de repérer les meilleurs business modelsdu continent, afin de leur donner accès à une médiatisation panafricaine et internationale, et à un réseau de leaders et d’investisseurs internationaux.

    Lors de la précédente édition, elles étaient 16 entrepreneures lauréates à avoir été sélectionnées, comme la Marocaine Zineb Idrissi Kaitouni, à l’origine de Dabadoc, une plateforme de rendez-vous médicaux numériques. Il y a aussi le WIA Institute, basé à Dakar au Sénégal, qui est à la fois un catalyseur d’études existantes et un initiateur d’études originales sur l’économie africaine et les femmes.

    Enfin, dès septembre prochain, le WIA Link s’inscrira comme le premier réseau social professionnel de femmes leaders africaines. Une plateforme digitale dernier cri qui permettra aux femmes d’Afrique et du monde de s’interconnecter, et de faciliter leurs échanges sur le continent et à l’international.

    De notre correspondante, Stéphanie JACOB

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc