Entreprises

Des iPhones bientôt reconditionnés au Maroc

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5334 Le 15/08/2018 | Partager
Remade vient de lever 125 millions d'euros pour lancer une usine
Des appareils 20 à 30% moins cher

Le projet d’implantation industrielle de Remade au Maroc va bientôt prendre forme! Le spécialiste français du reconditionnement de téléphones portables vient d’emprunter 125 millions d'euros auprès de trois investisseurs: LGT European Capital, Idinvest Partners ainsi que Swen Capital Partners.

«L’emprunt permettra d'accélérer notre campagne de recrutement, d'acheter des stocks de téléphones portables bien plus conséquents, automatiser davantage nos processus industriels tout en poursuivant notre développement à l'international», annonce Matthieu Millet, fondateur et président de Remade Group.

L’opération servira à financer le développement de ses sites de production en France et à l’étranger, notamment au Maroc et aux Etats-Unis. Cependant, aucune information ne filtre encore sur le montant d’investissement, le choix du site ou encore le nombre d’emplois que va générer le projet dans le Royaume.

«Nous sommes en train de finaliser la stratégie avec notre partenaire local. Ces informations sont à cette date encore confidentielles», fait savoir le dirigeant. L’ouverture de l’unité permettra d’approvisionner le marché africain, un positionnement low cost. Remade met déjà à la disposition du marché marocain une gamme d’appareils nomades reconditionnés premium.

«Les produits se vendent très bien pour l’instant. Nous sommes même en rupture de stock sur certaines références», révèle Abdellah Tahri Joutey, responsable Marketing digital chez Iwaco, son distributeur au Maroc et le reste du continent.

Le modèle économique de l’entreprise consiste à acheter auprès d’Apple, les opérateurs télécoms et autres assureurs à travers le monde des appareils nomades (iPhone, MacBook, iPad), les retraiter complètement, les déconstruire et les reconstruire par un processus industriel. Les appareils sont proposés en vente à des prix très compétitifs.

A titre d’exemple, un iPhone 6 reconditionné est commercialisé à 2.990 DH TTC, la version 6 Plus à 3.690 DH, un iPhone 7 à 5.879 DH TTC… L’idée est de rendre cette marque plus accessible à un prix 20 à 30% moins cher, comparée à un iPhone neuf. Pour Apple, le deal permet de cibler des marchés émergents. Ces produits sont reconnus aux Etats-Unis sous l’appellation «refurbished products» («remis à neuf»), où le business est en pleine croissance.

Les produits remis à neuf peuvent être des retours de clients non utilisés, essentiellement de «nouveaux» articles, ou des produits défectueux qui ont été retournés sous garantie et revendus par le fabricant après réparation des défauts. Les appareils passent par 35 points de contrôle (test de la carte mère et du port jack, capteurs d’humidité, vibreur, remplacement de batterie, appareil photo avant/arrière, traitement antibactérien…).

Au Maroc, les téléphones reconditionnés existent déjà sur le marché informel. Il y a plusieurs niveaux dans le reconditionné: du B au A+ (référence au premium). Les atouts de ce nouvel acteur: son positionnement premium, une garantie de 1 an ainsi que la personnalisation des couleurs.

Carte de visite

Créée en 2013, Remade est devenue une entreprise de taille intermédiaire avec 850 employés. Structuré dans une démarche d'économie circulaire, le groupe a généré 130 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2017, dans 17 pays en tout. En France, il revendique 25% de part de marché et redonne vie à environ 500.000 smartphones par an. Pour 2018, la startup normande vise 840.000 unités.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc