Régions

Tanger se prépare à accueillir la finale de la Supercoupe

Par Ali ABJIOU | Edition N°:5333 Le 10/08/2018 | Partager
Le match se jouera le 12 août à guichets fermés
Les hôteliers se frottent les mains avec un week-end qui s’annonce complet
tanger-barca-033.jpg

Comme en 2012, les stars du FC Barcelone joueront sur la pelouse du stade Ibn Batouta devant plus de 43.000 spectateurs (Ph. AFP)

Le compte à rebours est lancé pour l’organisation à Tanger, le 12 août prochain de la supercoupe d’Espagne. La rencontre opposera le FC Barcelone à Séville au stade Ibn Batouta de Tanger. Au niveau de la billetterie, les nouvelles sont plutôt optimistes avec plus de 35.000 billets déjà écoulés.

Les organisateurs ont proposé plusieurs billets en fonction de l’emplacement avec 1.000, 500 et 350 DH. Selon plusieurs sources, ces derniers ont été épuisés lors des premières heures après l’ouverture de la vente, le 4 août dernier. Et à date d’aujourd’hui, tout porte à croire que c’est à guichets fermés que les deux stars de la liga espagnole s’affronteront à Tanger.

A noter que lors de cette rencontre, les plus de 43.000 sièges du stade Ibn Batouta seront numérotés, une exigence de la fédération espagnole de football, promoteur de la rencontre. L’objectif est d’assurer un déroulement sans fautes du match et une fluidité pour les supporters tant espagnols que marocains devant y assister, tous les spectateurs devant avoir une place, même les enfants en bas âge.

Les hôteliers de la ville eux aussi ne cachent pas leur euphorie. L’organisation de cet événement sportif de taille leur permettra d’oublier le démarrage timide de cette saison estivale. En effet, les établissements hôteliers de Tanger et même ceux de Tétouan, à moins de 60 km, afficheront complet lors de ce weekend, en vertu de la forte affluence prévue pour ce match.

Une grande partie de cette dernière est composée de clients nationaux venant faire d’une pierre deux coups et profiter d’une période de repos et du match dans la soirée du 12 août. Pour les supporters espagnols, l’effet sera un peu moindre.

Pour les fans du Barça, plusieurs offres ont été mises en place dont une incluant avion et hébergement, mais il est fort à parier qu’une grande partie d’entre eux fera comme l’équipe «blaugrana» et arrivera à Tanger dans la journée du dimanche pour repartir le soir même. Pour Séville, la proximité aidant, il est très probable que les supporters fassent aussi de même avec une arrivée en milieu de journée et un départ le soir ou le lendemain matin.

Il s’agit d’un flux de visiteurs qui même s’il ne permettra pas de compenser le manque à gagner dû à la désertion du monarque saoudien, aura le mérite d’aider à augmenter le taux d’occupation et à rehausser l’image de la ville au niveau sportif et international. 

De notre correspondant permanent, Ali ABJIOU

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc