×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

De bonnes sources

La photo du jour

Par L'Economiste | Edition N°:5314 Le 13/07/2018 | Partager
photo_du_jour_130718.jpg

Les premiers élevages aquacoles remontent aux années 1950, avec le lancement de la conchyliculture dans la lagune de  Oualidia. Trois espèces d’huîtres  ont fait l’objet d’expériences réussies: l’huître plate, l’huître creuse portugaise et l’huître creuse japonaise. Cette dernière espèce a fait preuve d’une parfaite capacité d’adaptation aux conditions locales. Tout particulièrement dans la baie de Dakhla qui se caractérise aussi par un microclimat propice à l’élevage des huîtres. Aujourd’hui le pays compte 21 fermes aquacoles, réparties au niveau de la lagune de Oualidia, la baie de Dakhla et la Méditerranée. Les principales espèces produites sont les huîtres, la palourde, les moules, les algues et le loup bar. (La photo montre un élevage d’huîtres dans la baie de Dakhla) (Ph. A. Bziouat) 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc